Encyclopédie 2005: Fenêtre électronique ouverte sur la Tunisie





Une encyclopédie électrique sur la Tunisie vient d’être éditée à l’occasion du SMSI. Regard sur un pays séculaire riche de plus de 3000 ans d’histoire. “Encyclopédie Tunisie 2005” est l'œuvre de la “Société international de l’information” dont la gestation a duré quasiment 5 ans. On a donné vie ainsi à un travail exhaustif à travers les arcanes de la Tunisie. Fethi Kilani, le OG de cette société informatique est aussi le concepteur de cette encyclopédie et son réalisateur technique. Géographie, histoire, politique, tourisme, culture, société, économie, etc: tous les domaines de la vie ont été abordés mettant en exergue ainsi un patrimoine de savoir offert à la postérité. Point fort de cette édition: le déplacement entre les différentes rubriques se fait par un simple click et en un laps de temps très réduit. La facilité de l’accès est valable aussi pour toute la réalisation technique (qualité de l’image, choix de coloris, …). L’encyclopédie de la Tunisie 2005 regorge, par ailleurs, de photos rares, de cartes géographiques bien détaillées, et de documents références. Rubrique culturelle Pour ce qui est de la culture, le document électronique met à notre disposition 10 autres petites rubriques distribuées entre théâtre, calligraphie, artisanat, littérature, événements culturels, cinéma, peinture, musique, institutions culturelles, voire même une rubrique consacrée au mariage. Car les rites liés à ce phénomène social ont pris à travers les temps un aspect culturel. Si l’on prend l’exemple de la rubrique “musique” on découvrira des personnages qui ont marqué de leur empreinte indélébile la culture tunisienne à travers l’histoire. Ahmed Wafi, Khemaïs Ternane, Habiba Msika et nous en passons figurent parmi les artistes placés sous les feux de la rampe. L’histoire des hommes a coïncidé avec l’histoire d’un pays. L’encyclopédie offre en fait une occasion propice pour acquérir des connaissances nouvelles et enrichir des données mémorisées. La musique tunisienne est, entre autres, une alchimie entre la culture du pays et des apports exogènes principalement andalous et orientaux. Le patrimoine musical tunisien se distingue par la variété de ses modes (maquamats) et de ses rythmes spécifiques. L’essentiel de ce patrimoine connu sous le nom de “malouf” aux origines andalouses contient des formes musicales aussi variées que “la nouba”, “le mouachah”, “le zajal” et “le foundou”… Tout est détaillé avec beaucoup de lucidité et de subtilité pour que tous les aspects de la Tunisie soient à la portée de tous par la bonne grâce d’un simple click. Encyclopédie de la Tunisie 2005 est un miroir qui concilie entre un passé glorieux et un avenir placé sous le signe de l’optimisme. Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com