Roger Lemerre: Entre déclarations et actions





Bon nombre de sportifs qui ne trouvent pas mieux ces derniers temps, que de critiquer Roger Lemerre pour être avare de déclarations, ont la mémoire courte et oublient que les objectifs assignés au sélectionneur ont été largement atteints. Depuis qu’il est à la tête de l’équipe nationale, il a opéré une véritable révolution dans la mentalité et la manière d’évoluer des joueurs. Résultat, au bout de trois ans, la Tunisie s’est non seulement hissée au sommet de la hiérarchie africaine en remportant la CAN 2004, mais elle s’est qualifiée brillamment pour la 3ème fois consécutive à la Coupe du monde 2006 en Allemagne. En effet, depuis le 20 novembre 2002, trois ans jour à jour que Lemerre a conduit pour la 1ère fois la Tunisie contre l’Egypte à El Menzah (0-0), la sélection n’a pas cessé de collectionner les succès et les hauts faits dont le dernier est le test amical contre cette même Egypte gagné 2-1 en terre égyptienne le 16 novembre 2005. Malgré une coexistence assez tendue avec les médias depuis son avènement à la tête de l’équipe, Lemerre a toujours honoré ses engagements, bien qu’avec le strict minimum selon certains de nos confrères. Mais si on nous donne le choix entre un entraîneur qui sache faire son métier et le réussir pleinement, avec les résultats en sus et un autre qui sache parler aux médias, sans réussir autant, nous pencherons certainement du côté du premier. Nous aurions aimé voir Lemerre concilier entre les deux, à savoir atteindre une telle réussite avec son équipe et avoir d’excellentes relations avec les journalistes, mais tel est le caractère du Français nous n’y pouvons rien, et nous devons composer avec. Il serait donc impératif de laisser travailler Lemerre et de se comporter avec lui “philosophiquement”, et ce, dans l’intérêt supérieur de notre équipe nationale qui a plus que jamais besoin de sérénité à la veille des échéances telles que la CAN 2006 et le Mondial. Donc elle a besoin de toute la lucidité et le savoir-faire de son entraîneur duquel nous attendons d’autres succès et d’autres hauts faits d’armes. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com