E.S.T. : Effectif au grand complet





L’Espérance clôturera son stage de Aïn Draham demain et abordera le match de la 12ème journée face au CSHL dans de bonnes conditions physiques et mentales. L’objectif recherché par ce stage sur les hauteurs de Aïn Draham était la régénération, l’oxygénation et l’amélioration de tous les aspects techniques. De l’avis de toutes les parties, ces objectifs ont été atteints et le match joué lundi face à la JS Kairouan a été l’occasion pour Ben Yahia d’avoir une idée précise sur les dispositions des uns et des autres. Mardi, l’équipe est partie à la station thermale de Hammam Bourguiba pour des soins et des massages. L’excellente infrastructure de ce lieu de haut niveau a été appréciée à sa juste valeur par l’équipe sang et or qui a promis aux responsables une nouvelle visite surtout que le terrain de football sera opérationnel au mois de mars prochain. A partir d’aujourd’hui, Khaled Ben Yahia disposera de la totalité de son effectif dans la mesure où il récupérera les internationaux Kasraoui, Bekri et Tizié, sachant que Frank Olivier est déjà sur place à Aïn Draham depuis lundi dernier. Ainsi, seuls Mahjoubi, suspendu pur un match, et Guizani, écarté, manqueront à l’appel, lundi prochain face au C.S.H.Lif. Comptant énormément sur ce match, l’Espérance est décidée à remporter la mise pour consolider son leadership et aborder la rencontre suivante face à l’Etoile dans de bonnes conditions. Au niveau de la formation rentrante, on enregistre le retour de Khaled Badra après quelques semaines d’absence pour blessure. Il retrouvera le jeune Jaber dans la charnière centrale. A l’entre-jeu, en l’absence de Mahjoubi, suspendu, Khaled Ben Yahia alignera Hamdi Jebnoun au poste de pivot aux côtés de Zaïem. Reste à choisir entre le trio Melki - Oliver et Ben Yahia pour occuper les deux autres postes du milieu. La décision ne sera prise qu’au dernier moment, c’est-à-dire dimanche soir après la dernière séance d’entraînement. La formation sang et or enregistrera aussi le retour du latéral droit Walid Yaken qui a sauté la dernière sortie à Gafsa après avoir été exclu face à l’U.S.Monastir. Ainsi, la défense espérantiste retrouvera sa formule habituelle avec Kasraoui, Yaken, Bekri, Badra et Jaber, et ce, en attendant la totale guérison de Jean-Jacques Tizié. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com