Basket.. S.T. (Dames) : La saison de tous les défis





Quatre défaites en six rencontres disputées jusque-là ! Jamais la formation stadiste, un véritable bastion du basket féminin avec ses multiples titres nationaux et continentaux, n’a connu une telle situation, sinon une dégringolade aussi vertigineuse. Il faut dire qu’à l’orée de la présente saison les responsables du grand club bardolais ont opté pour la carte du rajeunissement, d’autant que les piliers de la formation, en l’occurrence Aïda Arab, Amina Hamrouni, Karima Oueslati, Jihène Kahlaoui et Nejla Yazidi sont parties à la retraite. Il ne restait en effet que la seule Selma Neffatni afin d’encadrer la nouvelle génération montante. Une cuvée de jeunes joueuses certes talentueuses, mais manquant terriblement d’expérience, donc de métier. Les Stadistes dont la salle n’est pas encore homologuée ont été par ailleurs acculées à recevoir leurs adversaires à la Cité des jeunes à El Menzah, évoluant ainsi sur un parquet de vingt-quatre (24 mètres seulement), d’où des difficultés énormes afin de s’adapter. Un handicap supplémentaire venant s’ajouter au premier et qui a défavorisé les protégées de Mohamed Belhaj. Le résultat ne s’est pas fait attendre, Khaoula Khedder et ses partenaires ont souffert le martyre avec une succession de contre-performances, ayant récolté quatre défaites au cours des cinq premières journées. Un bilan des plus négatifs jamais réalisé auparavant ! Logique dans ces conditions que le doute s’installe parmi le groupe, dans ce sens qu’un nouveau faux pas, à fortiori devant un concurrent direct en l’occurrence l’AFDF, aurait sérieusement compromis les chances des Stadistes d’aller en play-off «comme de coutume» ! Ce dernier rendez-vous entre les Bardolaises et les Cap-Bonaises constituait en quelque sorte la dernière chance pour les Tunisoises qui étaient condamnées à gagner. Mission certes accomplie, mais les difficultés de la formation stadiste ne sont pas pour autant aplanies. Selma Neffatni, Salwa Ben Ifa, Selma Boussalem et autres Ines Hergal devront faire preuve de plus de détermination et de rigueur si elles veulent retrouver leur punch, leurs sensations et, donc, la place qui leur sied. Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com