Boxe Mondial 2005 : Les Tunisiens avec les honneurs





Après les Jeux olympiques d’Athènes, la boxe tunisienne qui a été, depuis toujours, l’une des disciplines les plus performantes du sport tunisien, a été restructurée afin de retrouver son aura d’antan. Après l’exploit continental qui a vu cinq de nos pugilistes couronnés du titre africain, une première dans les annales de la boxe tunisienne et africaine, Walid Cherif, Seïfeddine Nejmaoui, Saber Gasmi, Mourad Sahraoui et Mohamed Homrani ont poursuivi leur préparation dans la perspective d’une participation aux Championnats du monde du 14 au 20 novembre à Mianyang (Centre de la Chine). Seuls les 4 premiers ont pris part à la joute mondiale, Homrani ayant été empêché de le faire à cause d’une blessure. Leur parcours dans ces Mondiaux a été à tout point de vue encourageant, notamment celui de Cherif et Sahraoui. Saber Gasmi a été éliminé dès le 1er jour. Son camarade Seïfeddine Nejmaoui s’est imposé lors de la 1ère journée face au Lituanien Marius Narkevicius (35/21) avant de baisser pied contre le Vénézuélien Lisando Bolivar (23/9). Chérif et Sahraoui ont atteint les quarts de finale après 3 victoires. * Elimination irrégulière A ce stade, Chérif (51 kg) a été battu à la régulière par le Kazak Mirta Sarsembayev. Quant à Mourad Sahraoui qui a été la sensation de la 1ère journée en battant le champion olympique et détenteur du titre mondial, il a été éliminé d’une manière on ne peut plus irrégulière. Tout le monde attendait le Tunisien dans le dernier carré et même en finale, mais face au Kazak Yerdos Dzhanabergenov, il a été blessé d’entrée par un coup de tête de son adversaire, sous l’œil bienveillant de l’arbitre et des juges. Cette blessure a empêché notre boxeur de terminer le combat et il a dû abandonner à la 4ème reprise. Une injustice qui a privé la boxe tunisienne d’une médaille mondiale qui était quasi-certaine. N’empêche que nos boxeurs ont grandement honoré la discipline et rempli leur mission, réalisant des résultats que peu de boxeurs avant eux avaient enregistrés. Après les Mondiaux de Chine, nos boxeurs seront certainement au rendez-vous pour confirmer ces bons résultats aux Jeux de la Francophonie qui auront lieu au Niger à partir du 7 décembre 2005. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com