U.S.M. : Les mêmes maladresses





Si, pour l’ESS, la victoire pourrait être qualifiée de vecteur psychologique avant la confrontation de l’EST, à Tunis, pour les Monastiriens, cette défaite est venue au moment où ils auront à effectuer un double déplacement de suite à Zarzis, puis à Kairouan. En dépit de cet échec, Faouzi Benzarti a réédité, ses félicitations à ses poulains pour la prestation fournie à Sousse. Au cours de cette même séance de relâchement effectuée sur la pelouse du terrain Ben Jannet, il n’a pas manqué dire que ses joueurs n’ont pu gagner face à l’EST, au CSS, et enfin à l’ESS parce que les arbitres en ont décidé ainsi. Du côté des joueurs, on a ressenti un certain goût d’inachevé pour avoir manqué, sinon la victoire, du moins le partage des points. Pour les supporters, ils ont été indignés par le commentateur de la TV7 qui a converti Fernando à Maâtoug et Bamba à Achour. Contrairement au coach étoilé, la pause a, bel et bien, apporté conseil à F. Benzarti dont les nouvelles directives apportées aux vestiaires ont fini par renverser littéralement le cours des débats. Même si les fans monastiriens nous ont paru peu convaincus de l’évolution de Alaya et consorts, force est de constater que les Usémistes ont réussi à monopoliser le cours du jeu en leur faveur grâce à une domination outrageuse qui aurait pu être matérialisées par davantage de buts. Le coach des Bleus explique ce constat par “la précipitation des joueurs aux approches des buts”. Pourtant, enchaîne-t-il, ils avaient les jambes libérées après le but de Moëz Alaya, et il restait plus de 30 mn à jouer. Ses poulains ne semblent point pour autant, rougis par cette défaite dans la mesure où ils sont conscients d’avoir commis certaines maladresses au niveau de la concrétisation, de handicap qu’ils sont décidés à surmonter lors des prochaines échéances.Pour y parvenir, F. Benzarti devra mettre les bouchées doubles pour leur permettre de minimiser ces bévues afin d’acquérir un meilleur automatisme, et une présence d’esprit plus manifeste dans la réalisation des buts. Il y va de leur intérêt à la veille du déplacement de Zarzis pour le compte de l’ultime journée de cette première phase de la compétition, pour la rencontre de Kairouan, et enfin, pour celle des quarts de finale de la Coupe de Tunisie, face à EGSG, à Monastir. M. NABLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com