Jedidi et Selliti : Il feront mieux de … partir !





Il y a de ces joueurs qui n’ont jamais causé de problèmes ou été au centre d’une polémique. Il y a d’autres qui savent allier talent, générosité et réclamation, mais il y a surtout des joueurs qui, même sur un terrain, oublient qu’ils sont là pour jouer et servir leur équipe. Le cas de Mohamed Selliti et Mohamed Jedidi est presque le même. Beaucoup de tapage, de déclarations et de faux discours sur les droits et les devoirs hors du terrain, et une fais en tenue, c’est le calme plat ! Jedidi, à titre d’exemple, a coûté à l’Etoile quelques centaines de millions et devait faire des miracles à ce prix là. Pour les amateurs des chiffres, ce joueur a raté le tiers de la compétition pour diverses raisons et n’a marqué, pour le compte du championnat 2004-2005 aucun but pour son équipe ! C’est la réalité que beaucoup de supporteurs ignorent, mais pour un attaquant - et international s.v.p. - le bilan est tout simplement catastrophique. On aurait pu tout lui pardonner s’il aurai été décisif contre le CA à Tunis la saison passée lorsque son équipe a raté le match le plus important de la saison, ou s’il avait marqué un but en finale de la Ligue des champions. Au contraire, il a même été à l’origine du second but d’Al Ahly qui a définitivement scellé le sort du match. Pour Mohamed Selliti, les saisons ne se ressemblent pas. Au S.T., il a tout donné (meilleur buteur du championnat et buteur décisif en Coupe de Tunisie et en Coupe arabe). Une fois transféré au C.A., c’est toute une mentalité qui a changé, malheureusement dans le mauvais sens. A présent, il ne raisonne que par les chiffres et les millions. Pire, ce joueur se prend pour un Drogba ou un Trezeguet et ne manque aucune occasion pour parler de transferts imaginaires à l’étranger. Au Parc A, il ne se concentre plus pour les matches, mais plutôt pour les négociations de son contrat, au point qu’il a tout perdu dans le jeu et son rendement fait pitié à voir en comparaison avec ses réelles capacités. Ces deux joueurs, à la mentalité très ... spéciale, ne doivent plus être retenus. Au contraire, l’ESS et le CA n’ont plu rien à attendre d’éléments pratiquement inutiles sur le terrain et doivent penser à les céder même s’ils vont rapporter très peu. De toute façon, ils n’ont rien rapporté au niveau des résultats et leur départs ne peut faire que du bien puisqu’il permettra de compter sur d’autres jeunes plus motivés et moins conditionnés par l’argent ... Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com