Cyclisme – Tour des aéroports : Spectacle et suspense au menu





Doté du Grand Prix du 7 Novembre, ainsi que d’autres plusieurs trophées, le tour des aéroports en sera cette année à sa neuvième édition. Le coup d’envoi sera donné tout à l’heure à Tunis avec douze formations au départ représentant six pays. Il faut dire cependant que les organisateurs qui ambitionnent de franchir un nouveau palier en lorgnant vers une place dans le calendrier international ont dû repousser certaines candidatures émanant d’autres formations. C’est dire que ce tour revêt désormais un intérêt particulier notamment parmi les pays du Bassin méditerranéen. Les soixante-douze (72) coureurs qui s’alignent sur la ligne de départ auront à parcourir dix étapes dont l’une, celle du huitième jour, sera scindée en deux, avec une première mini-étape (le matin) reliant Tozeur à Tamaghza et une seconde mini-étape (l’après-midi) qui conduira la caravane de Tamghza à Gafsa. Les participants auront à couvrir mille trois cent trente-quatre (1334) kilomètres allant de Tunis vers Monastir, Sfax, Gabès, Jerba, Matmata, Kebili, Tozeur, Tamaghza, Gafsa, le Kef, Tabarka, Jebel Oust et Hammamet, l’arrivée étant programmée à Yasmine Hammamet le 3 décembre prochain. Pour revenir aux équipes participantes disons que les Tunisiens seront les mieux représentés avec cinq formations dont l’Association Sportive Militaire de Tunis (ASMT) vainqueur l’année dernière de la huitième édition. Les quatre autres formations sont celle de la Pharmacie Centrale, de l’Association Sportive de l’OACA (Office de l’aviation civile et des aéroports), de la Banque de l'Habitat et de l’Association Sportive de la Régie du Tabac. La participation de la délégation algérienne sera également intéressante avec trois teams représentant les villes d’Alger, de Annaba et d’Oran, tandis que la Libye, la France, l’Allemagne et la Suisse n’ont délégué qu’une équipe chacune. Qui, parmi tout ce beau monde, aura le privilège de succéder au coureur de l’ASMT Aymen Ben Hassina vainqueur en 2004? Ou bien ce dernier parviendra-t-il à récidiver? En tout cas la légion tunisienne aura de fortes chances d’aller sur le podium, d’autant que nos meilleurs cyclistes du moment, notamment Ahmed Mraïhi, Hassan Ben Nasr et Aymen Brini seront de la partie. Sans oublier de noter également la présence de notre champion en herbe, Rafaâ Chtioui, vice-champion du monde juniors. Ne terminons pas sans noter que plusieurs trophées ont été mis en jeu, une coupe pour le vainqueur sur le plan individuel, une deuxième récompensera la meilleure équipe et une troisième, portant le nom du président de l’OPAT, pour le meilleur jeune. A signaler également la louable initiative prise par les organisateurs en mettant parallèlement en jeu un trophée portant le nom du grand sportif disparu Mohamed Boughnim en reconnaissance aux éminents services rendus au cyclisme tunisien ... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com