J.S. – C.A. (1-1) : Les Jendoubiens méritaient mieux





Dans une ambiance de fête, la chaude empoignade qui a opposé JS et le CA a tenu toutes ses promesses. Soutenus par leur public nombreux, les camarades de B. Othman ont négocié le match d’égal à égal, sans complexe aucun et n’eut été la grande classe de Boumnijel qui était intervenu à plusieurs reprises pour sauver sa cage de buts certains, le score aurait pu être autre. Durant la première période, les locaux se sont montrés plus entreprenants, dès les premières minutes, que leurs vis-à-vis. Pourtant il était clair que les Clubistes était supérieurs techniquement lorsqu’ils voulaient passer à la vitesse supérieure. Le jeu développé, basé par une circulation fluide de la balle, a charmé toute l’assistance, les eux équipes ont orchestré des constructions offensives dangereuses, mais sans résultat. A la 41ème minute et alors qu’on s’attendait à une fin de la première tranche de la rencontre sur un score de parité, Maher Ameur subtilisa la balle à B. Chaâbane, avança balle au pied, et des 30 mètres fusilla d’un tir puissant le keeper local. Après la pause, la réaction des “Rouge et Noir” fut violente. 15’ de jeu et B. Chaâbane rata l’égalisation devant une cage vide en tirant dans le décor. Les Jendoubiens multiplièrent leurs offensives alors que les “Rouge et blanc” opéraient par des contres rapides bien préparés par Sellami et B. Yahya. B. Othman et consorts tenaient à égaliser, mais ils se confrontaient à une défense solide bien dirigée par Mkacher. Et c’est finalement la force de caractère des protégés de Chargui qui a payé. Ils harcelèrent la défense adverse et se créèrent plusieurs opportunités. Mezni faillit égaliser sans l’intervention de Boumnijel (30’). Ce dernier, dans un grand jour, sauva sa cage d’un but certain après avoir fait une jolie parade et privé Monéro d’un but certain (40’), Boumnijel, encore lui, sauva un autre but des pieds de B. Othman (43’). Et ce n’est que pendant le temps additionnel, à l’ultime minute que Mezni retrouva les filets en voyant sa balle dépasser la ligne fatidique des buts de Boumnijel. L'arbitre valide le but après une concertation avec son assistant B. Attia. Une joie indescriptible s’installa dans le camp jendoubien et le public quitta le stade en scandant des slogans et en chantant. * Formations - J.S. : Zitouni, Monéro, Torkhani S. Ben Chaâbane, Sassi, Torkhani A, Tissaoui (Ayadi) Sunday (Ayari) B. Othman, Trabelsi, Kaluka (Mezni). - C.A. : Boumnijel, Mkacher, Toujani, Ben Zekri, Zaâlani, Ouertani, Ben Yahia, Sellami, Missaoui, (Keïta)Traoré, Maher (Karoui). Houcine Hajji


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com