Merkel à Londres : Réaffirmer la position de l’Allemagne sur l’Irak





Le Quotidien-Agences Après Paris et Bruxelles, la nouvelle chancelière allemande Angela Merkel rencontre jeudi à Londres le Premier ministre Tony Blair qui espère en elle une alliée pour pousser sa vision d'une Europe réformée. Lors de leur rencontre, les deux dirigeants ont évoqué le dossier épineux du budget européen, déjà évoqué mercredi à Paris lors de la rencontre de Mme Merkel avec le président français Jacques Chirac, mais aussi de l’Irak, selon Downing Street. Blair entretenait de mauvaises relations avec l'ancien chancelier allemand Gerard Schr?der, notamment à cause de l'Irak et des dossiers européens, et ses relations avec Merkel "ne peuvent être que meilleures", souligne Katinka Barysch, experte du Centre for European Reform. Ceci même si Merkel n'entendait pas modifier la position de Berlin concernant l'Irak, et s'est également prononcée pour que l'Europe n'abandonne pas la Constitution européenne, en panne depuis les non français et néerlandais au printemps dernier. Sur ce point au moins, elle n'est pas en phase avec Tony Blair qui a suspendu le 6 juin dernier le référendum prévu au Royaume-Uni sur le dossier, qu'il était menacé de perdre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com