Bombardement d’Al-Jazira : Le CPJ demande des clarifications à Bush et Blair





Le Quotidien-Agences Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a demandé à George W. Bush et à Tony Blair de s'exprimer sur des informations de presse selon lesquelles le président américain aurait envisagé en 2004 de bombarder la télévision satellitaire arabe Al-Jazira. Le Daily Mirror a fait état en Une d'un "mémo top secret" britannique, relatant une conversation dans laquelle le Premier ministre Tony Blair aurait dissuadé George W. Bush d'attaquer le siège d'Al-Jazira, basée au Qatar. La Maison-Blanche a démenti cette information qualifiant l'article du quotidien britannique de "farfelu" et d'"inconcevable". "C'est une accusation très sérieuse avec des implications graves pour la sécurité des professionnels des médias. Le président Bush et le Premier ministre Blair devraient immédiatement clarifier ce qu'ils ont dit et n'ont pas dit au cours de leur rencontre d'avril 2004", relève Ann Cooper, directrice du CPJ, dans un communiqué. "Refuser d'aborder ces questions ne fait que nourrir les soupçons", ajoute-t-elle. Après que le Daily Mirror eût sorti l'affaire mardi, la presse britannique s'est vue prier par le gouvernement de Londres de ne publier aucune information sur le contenu du mémo. Le directeur d’Al-Jazira a demandé hier de rencontrer d’urgence le Premier ministre britannique lors d’un sit-in de protestation d’employés de la chaine à Doha. «Nous avons adopté un plan d’action que nous avons commencé à appliquer immédiatement» a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com