Une augmentation des ressources fiscales de 6,6%





Le budget de l’Etat pour l’exercice 2006 a été fixé à 13552 M.D contre 12 862 M.D en 2005, ce qui représente une augmentation de 5,4%. Les ressources fiscales sont estimées à 8282 M.D représentant une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2005. Selon ces estimations la pression fiscale se situera à 20,5% en 2006 contre 20,9% en 2005. Les ressources non fiscales sont estimées, quant à elles, à 1466 M.D contre 1346 M.D en 2005. Les ressources d’endettement se situent aux alentours de 3910 M.D. Le déficit budgétaire a été limité, si on prend en considération la privatisation, les dons et les prêts rééchelonnés, à 3% du PIB. Le plan de développement pour l’année 2006 table sur un taux de croissance du PIB de 5,8% contre 4,2% en 2005. L’épargne nationale se situera aux alentours de 21,4% du PIB. L’investissement connaîtra, à son tour une croissance de 8,9%. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com