Nucléaire : L’Iran refuse de négocier sous la menace de l’Onu





Le Quotidien-Agences L'Iran refuse de négocier avec les Européens à propos de son programme nucléaire sous la menace d'un envoi de son dossier au Conseil de sécurité de l'Onu, a déclaré mardi Javad Vaïdi, chef des négociateurs nucléaires iraniens dans un entretien à l'agence de presse Mehr. Vaïdi a également insisté sur le fait que les négociations avec les Européens devront porter uniquement sur les conditions de l'enrichissement d'uranium en Iran même, selon cette agence semi-officielle proche des conservateurs. "Si, lors de la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA), on évoque la menace de l'envoi du dossier iranien au Conseil de sécurité, des négociations n'ont aucun sens", a déclaré Vaïdi. "Tant que la résolution du 24 septembre du Conseil des gouverneurs (qui laisse la porte ouverte à une saisine du Conseil de sécurité) est maintenue comme une épée (de Damoclès) au-dessus de la tête de l'Iran, la poursuite des négociations n'est pas profitable", a-t-il insisté. Réuni à Vienne jeudi et vendredi, l'exécutif de l'AIEA a décidé de surseoir à un éventuel renvoi de Téhéran devant le Conseil de sécurité afin de donner une chance à une médiation russe, dont l'objet serait d'enrichir l'uranium iranien en Russie. Mais comme l'a rappelé Vaïdi: "l'Iran acceptera seulement un plan qui garantira le droit de l'Iran à fabriquer du combustible nucléaire sur son territoire".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com