Budget de l’Etat 2006 : Les cours particuliers, la sauvegarde du patrimoine archéologique et le CAPES en débat





La Chambre des députés a poursuivi hier les débats autour du budget de l’Etat pour l’année 2006 en écoutant la présentation du rapport de la 5ème Commission concernant cinq ministères. Tunis-Le Quotidien Plusieurs députés ont vivement critiqué hier les cours particuliers tels que dispensés par un grand nombre d’enseignants dans les établissements étatiques, au cours des débats autour du budget de l’Etat pour l’année 2006. Le député Mohamed Thameur Driss du Mouvement Ettajdid a souligné que ces cours particuliers dans leur formule actuelle frustrent certaines familles qui n’ont pas les moyens de payer cette formation complémentaire. Le concours du CAPES a été également sévèrement battu en brèche par certains députés qui ont insisté sur l’importance d’instaurer plus de transparence dans le déroulement de ces épreuves et également dans le recrutement des admis. Le député Mahmoud Ismaïl du RCD a proposé la mise en place de critères bien définis pour éviter tout quiproquo à ce sujet. M. Mongi Khamassi (PSL) s’est quant à lui interrogé sur les raisons qui ont empêché certains candidats admis au CAPES de rejoindre leurs postes. L’accent a été par ailleurs mis sur la nécessité de sauvegarder le patrimoine archéologique de la Tunisie et de le préserver contre le pillage. Dans ce contexte le député Mahmoud Ismaïl a recommandé la construction de clôtures de protection pour sauvegarder notre riche patrimoine archéologique notamment dans la région de Jerba et de Zarzis. * Satisfaction et doléances Les performances de nos différentes équipes nationales ont été par ailleurs mises en valeur par les députés qui ont loué les efforts consentis dans ce domaine par les sportifs et par le ministère de tutelle. Toutefois, certains ont mis en exergue la nécessité de prendre les mesures nécessaires pour encourager et promouvoir les compétences tunisiennes en matière d’arbitrage. M. Abdelhamid Ben Mosbah du PUP a exprimé son inquiétude vis-à-vis du comportement du public durant certaines rencontres. Il s’est interrogé sur les raisons de recourir à l’arbitrage étranger qui peut coûter au contribuable des sommes pouvant dépasser les 10.000 dollars. Le député a également insisté sur le devoir des joueurs professionnels à faire preuve de civisme en payant leurs impôts. Notons par ailleurs que la Chambre des députés a écouté hier le rapport de la 5ème commission se rapportant au projet du budget des ministères de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, de la Jeunesse, du Sport et de l’Education physique, de l’Education et de la Formation, de l’Enseignement supérieur et du ministère de la Recherche scientifique et des Technologies. Le député Youssef Bellagha a donné lecture dans ce rapport de 14 pages dactylographiées explicitant les grandes lignes du projet de budget des ministères cités. Ainsi, le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine a été doté d’un budget de 115,926 MD contre 93,549 MD en 2005 représentant une hausse de 23,9% Le ministère de la Jeunesse, du Sport et de l’Education physique voit son budget augmenter de 2,2% passant ainsi de 194,288 MD en 2005 à 198,567 en 2006. Le budget du ministère de l’Education et de la Formation s’élèvera durant l’année 2006 à 2.231,540 MD contre 2.055,442 en 2005, soit une augmentation de 8,6%. Le ministère de l’Enseignement supérieur enregistre quant à lui une hausse de 63,592 MD avec un budget de 714,757 MD en 2006, en comparaison avec le budget de 2005. Lotfi TOUATI ___________________________ Les-à-côtés des débats • L’intervention de chaque député a été fixée à 3 minutes. M. Mohamed Afif Chiboub, 1er vice-Président de la Chambre n’a pas manqué à plusieurs reprises de rappeler fermement la nécessité de respecter le temps imparti. • Une soixantaine d’interventions ont été enregistrées durant la séance matinale d’hier qui a commencé à 9h30 et s’est poursuivie jusqu’à 13h. • Le ministère de l’Education a organisé une exposition de documents très fournis retraçant l’évolution des prestations de ce département en matière d’éducation et de formation. • Le service de presse de la Chambre des députés a réalisé une brochure interne. Elle sera publiée quotidiennement durant les discussions du budget de l’Etat.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com