C.A. – C.A.B. (4-0) : Les Clubistes s’exhibent… les Cabistes perdent le Nord !





Les Clubistes, plus forts, ont frappé d’entrée avant d’assommer définitivement un C.A.B. qui a accusé le coup et n’a pu entrer dans le match. Il était clair que les Rouge et Blanc tenaient à rebondir et surtout à faire oublier à leurs supporters la pâle prestation au derby. Des progrès ont été constatés à Sfax, mais pour le match d’avant-hier, le public avait besoin de voir les siens vaincre et convaincre, ce qui fut fait avec plus de facilité que prévu. Les Clubistes n’ont pas beaucoup attendu pour voir se produire le meilleur scénario possible. Dès la troisième minute, c’est l’opportuniste Traoré, encore et toujours, qui a débloqué la situation d’un joli tir à ras de sol qui a surpris Béjaoui. Ce but précoce a totalement perturbé le CAB qui alignait une formation prudente et pensait résister en début du match et tenter le coup par la suite. Du côté clubiste, Kamel Chebli, le coach, n’a rien changé à la tactique adoptée par l’équipe à domicile et a pu compter sur des joueurs très volontaires et une ligne offensive très active à l’image de Missaoui, enfin retrouvé, qui a vite fait de confirmer la suprématie des siens avec un fort joli but à l’issue d’un beau geste technique et d’un tir imparable. Dès lors, on n’y a plus eu d’équipe sur le terrain que le CA et les Bizertins ont paru incapables de réagir de manière convaincante et efficace malgré le tir de Zitoun sur le montant. A la reprise, le décor n’a point changé avec un CA confiant et créateur, et un adversaire qui tenait à peine sur les pieds. La rentrée de Selliti, contestée par les supporters, va renforcer davantage le potentiel offensif clubiste alors qu’en face, on a totalement cédé après le troisième but réussi par Ben Yahia à la suite d’une nouvelle bévue du keeper Bejaoui, très mal inspiré dimanche dernier. Le onze clubiste s’est finalement contenté d’un large (4-0) après le but de Touré, mais la note aurait pu être plus chargée si Selliti qui a raté en penalty et Ghannem avaient été plus adroits. En somme, ce succès va sûrement redonner des ailes à un CA en net regain de forme. Mais que dire du CAB, auteur d’une sortie peu glorieuse. L’équipe a semblé sans repères ni idée directrice et il était évident que le mal ne résidait pas dans le changement d’entraîneur et il va falloir chercher ailleurs les véritables raisons de cette crise. Formations * C.A. : Boumnijel, Touré, Toujani (Rhouma 81’), Ben Zekri, Mkacher, Ouertani, Ben Yahia, Sellami (Selliti 46’), Traoré, Ghannem, Missaoui (Keita 61’). * C.A.B. : Béjaoui, Arafa, Ayachi (Fkih 24’), Yeken, Touati, Saïbi, Askri (Da Silva 63’), Dridi, Zitoun (Guennimi 52’), Kridène, Bacha. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com