Hand-ball Supercoupe d’Afrique M.C.A. – C.A. (22-23) : Que de regrets…





Le Club Africain a offert mardi à Alger dans l'enfer d’El Harcha, une superbe prestation et a pris sa revanche sur le MCA. Ceci ne peut que raviver les regrets après l’humiliante défaite d’El Menzah. L’honneur est sauf pour les Clubistes. Le Club Africain, avide de revanche, et qui enregistra pour l'occasion le retour de son capitaine Mohamed Messaoudi, qui a finalement renoncé à opter pour l’AS Ariana, débuta très bien son match. Avec un Moëz Bahri vigilant dans sa cage, les poulains de Hafedh Zouabi prirent l’avantage au score 0-2 grâce à Aymen Hammed et Messaoudi. Les Algériens qui pratiquaient un 3-3 agressif n’arrivaient pas à retrouver leurs automatismes mais bénéficièrent de quelques erreurs défensives pour égaliser 2-2. Le jeu et le score vont s’équilibrer. La défense clubiste jouait avec beaucoup de rigueur et empêchait le MCA de combiner. Cela n’empêcha pas les locaux de prendre l’avantage à 5-4 pour faire monter l’écart à 2 buts, 8-6 et 10-8. Cependant, avec Hamdi Missaoui qui succéda à Bahri dans les bois, les camarades de Hassine Gandoura, vont s’accrocher, revenir et égaliser 10-10 avant de prendre l’avantage grâce à la puissance de ses bras Aymen Hammed et autre Gralicka 12-10. Les Algériens vont faire le forcing et égalisent 12-12 avant que Gandoura n’assure l’avantage aux Clubistes à la mi-temps 12-13. le début de la reprise est favorable au Club Africain dont la défense se montre intraitable et prive l’adversaire de solutions offensives. Le MCA sombre quelque peu dans la précipitation alors que tranquillement les Clubistes creusaient l’écart grâce aux incursions de Gandoura et aux tirs de Hammed et d’Ante Gralicka. Le score monte graduellement pour atteindre quatre buts d’écart 14-18 ou 15-19. Puis le jeu s’arrêta durant une bonne dizaine de minutes après le jet de projectiles dans la salle dont une toucha un joueur clubiste. Dommage quand même qu’une telle compétition soit entamée d’un comportement pareil. Cet arrêt va quelque peu briser l’élan clubiste et les Algériens réduisent la marque à 17-19 grâce à Sid Ali Yahia et Chahbour. Cependant, à la faveur des ratés algériens, le CA va reprendre quatre buts d’écart 17-21 grâce aux buts de Gandoura et d’Ante Gralicka sans oublier les arrêts de Hamdi Missaoui. Celui-ci va encore briller et faire d’autres beaux arrêts alors que Gandoura laissait éclater ses dons et marqua deux buts coup sur coup permettant au CA d’atteindre cinq buts d’écart 18-23. Cependant, le retour du gardien Samir Helal va priver les Clubistes d’égaliser l’écart sur les deux matches et s’interposa à Messaoudi alors que Chahbour puis Graïch sur penalty ne permettent au MCA de revenir à trois buts d’écart 20-23. Puis, quelques approximations vont être exploitées par les Algériens qui vont finalement perdre ce match 22-23 mais gagnent la supercoupe d’Afrique après leur succès à Tunis 33-27. Dommage pour le CA qui a fourni une excellente prestation. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com