Conseil municipal de la Ville de Tunis : La révision des taxes à l’ordre du jour





Tunis - Le Quotidien Le projet de budget de l’année 2006, l’aménagement de certaines avenues de la capitale et les augmentations des ressources de la municipalité étaient hier les principales questions inscrites à l’ordre du jour du Conseil municipal de la Ville de Tunis. Une bonne nouvelle pour les habitants de la Ville de Tunis, le Conseil municipal a décidé hier de réduire la taxe locataire de 50% pour permettre aux retardataires d’éponger leurs dettes avec les services municipaux. Cette baisse concerne uniquement les années précédents 2005. Le montant définitif sera payé en tranches durant une année. Cette mesure est destinée à inciter les citoyens à s’acquitter de leurs dettes mais aussi à renflouer les caisses de la municipalité qui souffrent de manque de liquidités. M. Abbas Mohsen a déclaré dans ce contexte lors de l’allocution prononcée à l’ouverture des travaux du Conseil, que cette question de manque de fonds va être définitivement réglée grâce à la sollicitude du Chef de l’Etat. Par ailleurs, le Conseil municipal a décidé de modifier les titres de certaines dépenses prévues dans le budget 2005 pour assurer le paiement des ouvriers. L’enveloppe des salaires de ces derniers souffre d’un déficit de 1.700.000 dinars dû essentiellement aux augmentations de leurs salaires durant l’année 2005. Le Conseil municipal a également examiné l’aménagement de certaines avenues de la capitale et la participation des riverains au financement de l’opération. En effet, l’avenue de la Liberté, l’avenue des Etats-Unis, l’avenue de Paris, l’avenue de Carthage, l’avenue Habib Thameur, la rue de Rome, la place Pasteur et la place de la République vont subir un coup de lifting. En vertu de la réglementation en vigueur, les riverains sont tenus de contribuer aux frais de l’embellissement. Le budget municipal de l’année 2006 sera marqué par une augmentation des revenus de 5%. Pour augmenter ses ressources, la municipalité a décidé de revoir à la hausse le montant des taxes locatives et certaines taxes se rapportant à l’utilisation des espaces municipaux pour les opérations publicitaires et autres. Ces diverses actions vont permettre une augmentation substantielle du budget municipal qui sera selon les prévisions de 55,4 MD en 2006, 58,2 MD en 2007 et 61,1 en 2008. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com