Des prix abordables pour le prêt-à-porter





A l’occasion de l’Aïd El Fitr, l’intérêt du ministère du Commerce et de l’Artisanat a porté sur les principaux secteurs qui enregistrent une dynamique commerciale spécifique et notamment les prêt-à-porter et les chaussures et celui des gâteaux et des fruits secs. Pour ce qui est du prêt-à-porter, les structures chargées de faire le suivi et le contrôle dans ce secteur ont entamé depuis le début de Ramadan le travail de prospection des prix des modèles et de la qualité de l’offre proposée au consommateur dans les différents circuits du commerce. Ce travail a permis de définir une fourchette approximative du prix d’un ensemble de vêtements pour enfants. Une première catégorie concerne les articles commercialisés dans les espaces du commerce du “traditionnel” ou hebdomadaire. L’intervalle de prix dans ces circuits se situe entre 42 et 55 dinars. Dans les grands espaces commerciaux, les prix oscillent entre 83 et 95 dinars. Dans l’ensemble, les responsables chargés de veiller sur le bon fonctionnement du marché de prêt-à-porter à l’occasion de l’Aïd El Fitr et qui s’attachent préserver le pouvoir d’achat du citoyen assurent que les prix ainsi que la qualité disponibles sont suffisamment variés pour que tout le monde y trouve son compte. A propos des fruits secs, produits très prisés à l’occasion de l’Aïd El Fitr, le ministère du Commerce à travers ses structures concernées a mis les bouchées doubles afin de garantir une offre à des prix abordables. Outre l’importation de 400 tonnes de noisettes dont le prix a été fixé à 18d et 19d le kg selon la catégorie, l’intérêt a été axé sur la production locale de l’amande malgré que le fait que la récolte de 2005 ait accusé une baisse de 25% par rapport à l’année 2004. Le prix du kg pour cette matière a été fixé entre 10d400 et 11d500. Il faut noter que la Tunisie avait l’habitude d’importer l’amande californienne, mais vu que le prix de cette matière a connu une ascension sur le marché américain en dépassant la barre de 12d,770, il a été décidé de se contenter de la production locale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com