Beyrouth : Un rapport “à la hauteur des espérances” libanaises





Le Quotidien-Agences Le gouvernement libanais a salué hier le rapport de la commission d’enquête de l’Onu sur l’assassinat de Rafic Hariri, jugeant que ce document accablant plusieurs responsables des services de sécurité libanais et syriens était “à la hauteur des espérances des Libanais”. Ce “rapport a été à la hauteur des espérances des Libanais (...) il constitue la base pour parvenir à la vérité (...et) à châtier les coupables”, a déclaré le ministre de l’Information Ghazi Aridi à l’issue d’une réunion extraordinaire du cabinet consacrée à ce rapport. Le Premier ministre Fouad Siniora “a remercié l’Onu de ses efforts pour faire la vérité” a ajouté Aridi, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse. Par ailleurs, les appels au départ du président libanais Emile Lahoud, pointé du doigt dans le rapport de la commission d'enquête sur l'assassinat du dirigeant Rafic Hariri, se sont multipliés. Selon le quotidien à grand tirage An-Nahar, le Hezbollah "se trouve dans une position délicate avec les soupçons qui pèsent sur son allié (la Syrie) qui a longtemps constitué un soutien à la résistance" libanaise contre Israël.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com