Enseignement supérieur : Deux concours de réorientation en novembre 2005 et mars 2006





Le ministère de l’Enseignement supérieur vient de fixer deux dates pour l’organisation des concours de la réorientation universitaire destinés aux étudiants désirant changer de filières d’études à partir de l’année universitaire 2006-2007. Tunis - Le Quotidien Le premier concours est destiné aux étudiants déjà inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur et qui souhaitent accéder aux cycles de formation dispensés par les Instituts supérieurs des études technologiques (ISET). D’après le communiqué publié par la Direction générale des études technologiques détaillant les conditions de candidature le concours se fera à travers la sélection des candidats en fonction d’un dépouillement des dossiers et leur classification selon le profil des candidats. Le concours concerne tous les étudiants qui ont passé au moins une année d’études dans une filière d’enseignement supérieur. Ces derniers doivent être titulaires d’un baccalauréat obtenu en juin 2003, 2004 ou 2005. Les places qui sont réservées à ce concours sont réparties à travers les différents ISET établis dans les 24 gouvernorats. Le nombre global de places est de 4500. Les résultats seront proclamés à partir de janvier 2006 et les cours démarrent avec le début de la session de février 2006. A noter par ailleurs que la date limite pour le dépôt des dossiers de candidature est fixée au 12 novembre 2005. * Réorientation Pour ce qui est des autres étudiants inscrits en premier cycle d’enseignement supérieur et désirant être réaffectés dans une nouvelle filière autre que celle dans laquelle ils ont été orientés après le baccalauréat, des concours seront organisés à partir du mois de mars 2006 dans un certain nombre d’établissements d’enseignement supérieur. D’après nos sources au sein de la Direction générale des Affaires estudiantines, un communiqué sera rendu public au mois de décembre prochain et qui définira les filières ainsi que les places qui feront l’objet de ce concours. Les candidats à ce concours auront, rappelons-le, l’avantage d’être considérés - au cas où ils seront admis - comme de nouveaux bacheliers et leur inscription dans la nouvelle filière sera de la sorte considérée comme première inscription dans l’enseignement supérieur. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com