J.S. – E.S.Z. (0-0) : Du spectacle à défaut d’ambiance





Bien que la rencontre ait été jouée devant des gradins vides, nous avons assisté a du beau spectacle que le public a franchement raté. Chacune des deux équipes a dominé une mi-temps et la victoire aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. En effet, au vu de la prestation des deux protagonistes, Nordistes et Sudistes se sont distingués par leur combativité et leur détermination de l’emporter. Et si l’absence du public local a pesé lourd quant à l’évolution des «Rouge et Noir», il faut signaler que l’engagement physique et la hargne des Zarzissiens ont énormément gêné les locaux surtout à l’entrejeu où l’absence du maestro Med Laâbidi s’est beaucoup fait sentir. En effet, lors de la première période, les visiteurs se sont montrés plus menaçants que leur vis-à-vis. 6’ de jeu et Sène tira au dessus ratant une belle opportunité. Zita fit de même 5’ plus tard avant que le tir de Torkhani ne passe de peu à côté. Le forcing des hôtes de Jendouba dura jusqu’à la 38’ et Sène, encore lui, rata l’aubaine suite à un judicieux service de Amri. Sentant le danger constant de leurs adversaires qui procédaient par des contres rapides, les Jendoubiens réagirent par l’intermédiaire de Kaluka et B. Othman, mais sans résultat (40’, 43’). En dernière analyse les Sudistes parurent mieux inspirés tout au long de cette mi-temps. En seconde période, la physionomie du 1er half a changé en faveur des locaux qui, mieux organisés et plus appliqués ont légèrement dominé les débats. Soutenus et encouragés par quelques dizaines de supporters qui ont élu domicile sur les toits des maisons sises autour du stade, ils multiplièrent les constructions offensives dont la plus dangereuse fut l’œuvre de Gharbi qui vit son tir puissant percuter la transversale (75’). Auparavant, Salhi tira dans le décor bien qu’il se soit trouvé seul devant Zitouni (65’). Il restait 15’ à jouer et M. Chargui incorpora Mezni et Ayari. Ce dernier donna du fil à retordre à la défense adverse et faillit ouvrir la marque mais son tir puissant fut contré par Laâmari. En définitive, le résultat nul fut équitable et heureux pour les deux équipes, car la victoire aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Formations * JS : Zitouni, Ayadi, Torkhani S., Chorfi (Saïdi), Sassi, Gharbi, Torkani A., Trabelsi, B. Othman, Soltani (Mezni), Kaluka (Ayari). * ESZ : Hosni, Jebnoun, Laâmari, Amir, Nebahni, Khouildi, Bouzommita, Salhi, Zita, Sène (B. Dhifallah), Douaïb. Houcine HAJJI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com