Après l’assassinat d’un de Janabi : L’équipe de défense de Saddam réclame une protection de l’Onu





L'équipe de défense de Saddam Husseïn réclame une protection internationale des Nations Unies après l'assassinat d'un de leurs confrères défendant un coaccusé du président déchu, a affirmé hier Issam Al-Ghazzaoui, l'un de ses membres. Le Quotidien — Agences "Les avocats de la défense veulent une protection de l'ONU et sont en train d'en faire la demande" auprès de l'Onu, a affirmé Ghazzaoui, dans un entretien téléphonique depuis Amman avec l'AFP. "Ils ont reçu des menaces, un avocat a été assassiné et ils ne font pas confiance au gouvernement et aux Américains pour les protéger", a dit l'avocat, qui a ajouté: "nous ne nous attendons pas dans ces circonstances à un procès équitable". Mais, a-t-il ajouté, les avocats "n'arrêteront pas de défendre leurs clients et sont prêts à mourir pour la cause". L'avocat d'un des coaccusés de Saddam Husseïn, Saadoun Janabi, a été tué par ses ravisseurs après son enlèvement jeudi dernier à Bagdad. Défenseur de Awad Ahmad Al-Bandar, un ex-juge du tribunal révolutionnaire et adjoint du chef du cabinet du président déchu, il avait été enlevé à son cabinet à Bagdad. Ghazzaoui a également réclamé une enquête internationale dirigée par les Nations Unies. "Nous demandons une enquête indépendante et impartiale sur l'assassinat de notre collègue", a-t-il dit. Des personnalités internationales proches de l'ancien régime -l'ancien président algérien Ahmed Ben Bella, l'ancien Premier ministre de Malaisie, Mahathir Muhamad, l'ancien ministre français des Affaires étrangères, Roland Dumas et l'ancien ministre américain de la Justice Ramsey Clark- ont aussi réclamé une enquête indépendante. "Selon des informations de presse, suggérant que les hommes qui ont assassiné l'avocat Saadoun Janabi pourraient être des officiels du gouvernement intérimaire irakien soutenu par les Etats-Unis, des appels ont été lancés pour une enquête indépendante menée par l'Onu", écrivent-ils dans un communiqué. Selon eux, "une enquête par le gouvernement intérimaire d'Irak et des Etats-Unis n'aura aucune crédibilité" car les "responsables des deux gouvernements ont à plusieurs reprises exprimé leur hostilité envers les accusés". __________________________ Bush : Saddam Husseïn aura un procès "juste" Le président irakien déchu Saddam Husseïn aura un procès "juste", a affirmé avant-hier le président américain George W. Bush dans une interview à la télévision satellitaire Al-Arabiya, en estimant que la procédure, ajournée jusqu'au 28 nombre, devait "continuer". "La chose la plus importante est qu'il y aura un procès juste, une chose qu'il (Saddam Hussein) n'a pas permis aux milliers de personnes qu'il a tués", a déclaré le président américain dans une interview à la correspondante à Washington de la chaîne, basée à Dubaï. Selon le président américain, le procès "doit continuer". "La question est de savoir si le courage de poursuivre le procès est là", a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com