Tébourba : Soltane à la Médina !





Les «Chandelles» de Adel Soltane ont étincelé éclairant les coins et les recoins de la Zaouia de Sidi Ben Aïssa, lors d’une soirée mémorable. Il a été comme un vrai Sultan sur la scène de la Zaouia de Sidi Ben Aïssa à Tébourba. Adel Soltane a bien mérité son nom et a démontré qu’il avait l’étoffe des grands chanteurs et que rien ne lui manque pour trouver sa place sur la scène arabe. D’ailleurs, à chaque fois qu’on prétend le connaître, Adel Soltane nous surprend par la beauté et le raffinement des idées et des émotions qu’il développe avec une voix forte et chaleureuse. Le concert qu’il a donné, le samedi-soir, à la Zaouia de Sidi Ben Aïssa à Tébourba a tenu ses promesses. Adel Soltane a excellé, portant le public au summum de l’enchantement ; son «ûd» entre les mains et en compagnie de cinq musiciens de talent, il s’est donné à fond pour ce voyage délicieux avec les rythmes et les notes. Ceux qui ont choisi de parfumer leur soirée ramadanesque avec le chant de Adel Soltane n’ont pas été déçu. «Chandelles», tel est l’intitulé du spectacle de Adel Soltane, un spectacle qui s’inscrit dans le cadre de tout un projet musical que ce chanteur a lancé depuis des années. La mère, l’Irak, la Palestine et la musique sont les thèmes de prédilection de Adel Soltane ; son concert n’a pas échappé à la règle. «Ghanni ya ûd» a été une occasion pour rendre hommage à l’Irak et à la Palestine, à ces deux peuples qui luttent pour se libérer de l’atrocité américaine et israélienne». «Oummi», «Al-Hafla», «Chemoû» et d’autres chansons ont bercé le public, un public attentionné qui a trouvé dans le chant de Adel Soltane la sérénité et l’engagement qu’a perdu la scène artistique surtout arabe. La voix mélodieuse a porté le public aux jardins de verdure de l’Andalousie grâce à ces morceaux de Malouf ; Adel Soltane sait que cette ville, Tébourba, à des racines andalouses et c’est pour cette raison qu’il a opté pour le «Malouf» pour faire le bonheur de ce public. Les «Mouachahatt» et d’autres perles du répertoire musical arabe ont été au menu de cette soirée exceptionnelle à la Zaouia de Sidi Ben Aïssa. Il est déjà minuit, Adel Soltane semble perdre la notion du temps continuant à chanter pour un public qui n’a cessé de l’applaudir tout au long de la soirée. La cerise sur le gâteau a été la chanson «Hadhi Heya» une chanson qui a fait le succès de Adel Soltane à ses débuts. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com