S.T. : Où sont passés les… dirigeants ?





Ces derniers temps, ils sont régulièrement absents aux séances d’entraînements et on commence même à ne plus les voir les jours des matches... Pourtant, la liste des membres du comité directeur est bien longue... Dimanche dernier, à l’issue du match remporté contre la JSK, il n’y avait presque aucun dirigeant devant les vestiaires du Zouiten. Et même ceux qui ont daigné faire le déplacement et ont pris place dans les tribunes — et ils sont rares — ont préféré partir tout de suite sans penser à fêter la victoire sur place. M. Mohamed Acheb était presque seul en présence de plusieurs supporters influents qui assument depuis quelque temps des responsabilités qui reviennent en premier lieu à des membres du comité directeur. C’est là un indice supplémentaire qu’un certain vide est en train de prendre du terrain au sein de l’équipe dirigeante. Reste à savoir quelles sont les raisons de cette «absence» à un moment très délicat de la saison qui voit le ST souffrir pour quitter les profondeurs du classement. Selon des gens qui se trouvent régulièrement dans l’entourage du club, M. Acheb a adopté une manière de diriger qui a fini par décourager ses plus importants adjoints et ils ont préféré avoir du recul pour le moment en attendant de voir s’installer une meilleure ambiance. C’est donc le président du club qui, sans le vouloir peut-être, a fait le vide autour de lui. Pour d’autres, ce désintéressement de la part de quelques dirigeants survient parce qu’ils veulent intervenir davantage dans les affaires de l’équipe Seniors de football, ce que refuse le président. De même, on évoque des agissements et des «provocations» à l’encontre de ces dirigeants dont quelques uns ne se sont même sentis «humiliés» alors que d’en haut, on n’a presque pas réagi. Ce sont là des impressions et des faits qui pourraient être la véritable cause du vide vécu actuellement au sein du comité directeur, mais ce qui est sûr, c’est que la situation actuelle n’a rien de normal ni de rassurant et toutes les parties concernées sont appelées à revoir leurs positions pour l’intérêt d’un club dont ils sont avant tout des supporters. * Toniato : comportement douteux ! A propos de l’ambiance au Bardo, on commence même à parler d’une certaine tension entre les dirigeants et le coach brésilien Robertinho qui, selon certaines sources, commence à en avoir ras-le-bol en voyant son équipe travailler dans des conditions difficiles. Il a parlé avec certains de ses proches d’un probable départ et il paraît même que son compatriote, le défenseur Toniato, est lui aussi intéressé par d’autres offres et désire changer d’air même s’il demeure lié au ST par un contrat de quatre saisons. Ces derniers jours, il a prétexté une blessure pour s’entraîner en solitaire et reprendre à petit rythme, et son retour, pourtant annoncé, a été reporté. D’ailleurs, les dirigeants sont décidés à en parler avec Robertinho et Toniato afin de tirer au clair toutes ces... énigmes. Rappelons que les joueurs vont recevoir une bonne prime de victoire (500 dinars) après leur succès devant la JSK et que le ST récupérera dimanche prochain quatre titulaires (Ziadi, Toniato, Chaâr et Baghouli). Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com