E.S.S. : A priori, tout est en ordre





La finale aller de la Ligue africaine des champions qui opposera ce samedi soir l’Etoile Sportive du Sahel à Al Ahly du Caire, suscite un engouement particulier. Déjà tôt dans la matinée d’hier de longues files interminables de supporters se sont constituées pour acquérir le fameux billet d’accès au stade. On annonce avec certitude que la rencontre se jouera à guichets fermés et que les portes du stade seront ouvertes au public à partir de 17 heures. Ceci côté organisation, côté technique l’équipe se prépare sous la conduite du Bosniaque Mehmet Bazdarevic. Les séances d’entraînement se déroulent dans la soirée à partir de 19h30 au stade olympique de Sousse, l’entraîneur doit se frotter les mains pour avoir récupéré les blessés hormis Khaled Melliti. Le gardien Ejide Austin se porte merveilleusement bien après avoir bénéficié de huit jours de repos. Il est pris en charge par Radhouane Salhi. * Le volet psychologique privilégié Dans ce genre de match et à un stade aussi avancé de la compétition, la maîtrise des nerfs peut s’avérer un élément incontournable dans la réussite d’une équipe. C’est dans cette perspective de doter les joueurs étoilés de tous les atouts qu’ils ont été pris en charge par les dirigeants et plus particulièrement par le président du club, O. Jenayah. Le nul arraché à l’EOGK à Sousse dimanche dernier ne doit pas affecter le moral des joueurs qui ne se consacrent qu’à la finale de la ligue des champions oubliant la compétition locale. * Les Cairotes à Sousse La délégation d’Al Ahly devait arriver à l’aéroport de Tunis-Carthage hier soir aux environs de 22h. La délégation égyptienne est composée de trente personnes dont vingt joueurs. Il est prévu que l’équipe effectue trois séances d’entraînement. Celle de vendredi à l’heure du match se déroulera au terrain central du stade olympique de Sousse. * Appréhensions La désignation de l’arbitre marocain Abderrahim Arjoun pour officier la rencontre ESS - Nadi Al Ahly a suscité quelques appréhensions dans les rangs des supporters sahéliens quant à l’élimination du Mondial 2006 de l’EN Marocaine par son homologue tunisienne et du Raja par l’ESS en demi-finale de la Ligue des champions. Chacun y va du sien craignant à tort ou à raison ce qui pourrait se dégager de la prestation du referee A. Arjoun. Mounir EL GAIED


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com