L’E.R.T.T. hors-jeu !





La cérémonie de tirage au sort de la CAN a eu lieu au Caire, soit dans un pays arabe relativement proche. Pourtant, Tunis 7 n’était pas de la fête, ni en direct, ni même dans les coulisses. La Sélection tunisienne est le champion en titre et fait partie des têtes de séries. C’est nouveau et ça mérite un intérêt particulier. Le 20 octobre, au soir, on attendait l’événement sur Tunis 7 et on l’a retrouvé... ailleurs. On a tout de suite compris, et c’est l’éternelle excuse : les droits de la retransmission en direct sont très élevés. Ce sont là des arguments qui ne sont pas toujours convaincants, mais s’agissant d’une cérémonie de tirage au sort, on peut toujours se débrouiller autrement sans passer par le direct. Là aussi, notre chère chaîne nationale s’est retrouvée hors-jeu puisqu’elle n’a envoyé personne pour couvrir l’événement qui finalement, était passé sous silence comme si cette CAN ne nous concerne point. Et surtout qu’on ne nous bombardé pas les tympans avec les éternelles excuses de manque de moyens, car l’exemple est venu d’une autre chaîne de télévision tunisienne qui, malgré ses limites et son potentiel financier a pu faire de la cérémonie une soirée télévisée réussie. Il y avait l’envoyé spécial de «Hannibal» sur place et de temps en temps, il communique par téléphone ce qui se passe au Caire. Entre-temps, on passait une émission sportive en direct avec des invités de marque qui ont commenté le tirage au sort et parlé longuement des chances des équipes participantes et surtout de groupe C où figure la Tunisie. Ainsi, avec des moyens modestes, l’événement a tout de même eu lieu sur «Hannibal» et il a suffi d’un grain de sérieux, d’imagination et d’initiative pour s’en sortir de la sorte et attirer tout le public sportif vers cette chaîne. Pendant ce temps-là, la programmation ramadanesque de Tunis 7 n’a pas bougé d’un iota, ignorant totalement l’événement. Même dans l’émission «Dimanche Sport», Razi n’a rien trouvé pour se mettre sous les dents lorsqu’on a parlé du tirage au sort à part quelques images d’archives et des avis de techniciens, de journalistes et de supporters recueillis... trois jours après ! Il aurait suffi de faire travailler ses méninges pour trouver les moyens de satisfaire un public qui s’attendait franchement à mieux. Seulement, on a préféré, encore une fois, passer à côté de l’actualité. Dommage... Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com