Installation des bureaux d’avocats étrangers en Tunisie : Les avocats tunisiens se mobilisent…





Craignant l’installation d’un grand nombre de bureaux d’avocats étrangers en Tunisie à l’horizon de 2008, les avocats se penchent sur les moyens à même de leur permettre de résister à la rude concurrence étrangère. Tunis - Le Quotidien L’Association Tunisienne des Jeunes Avocats (ATJA) a organisé jeudi soir à Tunis une conférence ayant pour thème “l’avocat et la mondialisation” pour braquer pleins feux sur les défis relatifs à l’installation des bureaux d’avocats étrangers dans nos murs à partir de 2008. Dans son intervention, Me Abdallah Ahmadi, avocat à la Cour de cassation, a souligné que le niveau des avocats étrangers originaires des pays développés dépasse celui des avocats tunisiens. Les avocats étrangers sont, selon Me Ahmadi, mieux informés sur les conventions internationales que leurs pairs tunisiens. Les avocats étrangers maîtrisent également les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Le conférencier a fait remarquer que les avocats tunisiens n’ont pas d’autres alternatives que de se mettre à niveau afin de ne pas disparaître tout en insistant sur la nécessité d’une formation complémentaire dans les domaines des langues étrangères, des conventions internationales et des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les intervenants au cours du débat général ont appelé les pouvoirs publics à prêter main forte aux avocats tunisiens en leur facilitant les procédures de déplacement à l’étranger et de formation continue... W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com