J.S. : Bannir la désillusion





Après avoir concédé deux défaites de suite et un nul, à domicile, lors du dernier match disputé, à huis clos, face à l’E.S.Z, d’aucuns estiment que J.S peine ces derniers temps à retrouver cette flamme du début du championnat qui a fait d’elle la révélation de la saison. J.S ne surprend plus, dit-on. Désillusion et doute commencent à obséder et inquiéter toute la famille sportive; ajoute-t-on. “¨Pas du tout! Affirme l’entraîneur adjoint Noureddine Oueslati. Il y a plusieurs circonstances qui nous ont empêchés de continuer sur la même lancée. Je ne voudrais pas revenir sur certaines d’entre elles, toutefois, je dirais seulement que lors des 3 dernières rencontres, l’équipe n’a pas évolué au grand complet. Je n’essaie pas là de trouver un prétexte pour justifier nos dernières déconvenues, mais il est évident de souligner qu’il y a eu, à chaque fois, des absences de marque de joueurs clefs dans les schémas tactiques de l’entraîneur, qui, pour des raisons disciplinaires, qui pour des raisons de santé à l’image de Monéro, Trabelsi, Ben Chaâbane, Torkhani, Chorfi, Gharbi et le maître à jouer Laâbidi, devenu malheureusement la cible d’agressions méchantes de la part de ses adversaires qui l’ont obligé à observer un repos forcé à cause des vilains coups bas et des blessures répétées qu’il n’a cessé de contracter. Ceci ne veut aucunement dire que les suppléants ont démérité. Loin de là, ces jeunes doublures ont accompli leur devoir comme il se doit, mais il leur manquait ce brin d’enthousiasme et de détermination qui ont caractérisé les titulaires des journées durant. De toutes les manières, la formation qui foulera cet après-midi, le gazon de la Marsa, fera tout pour arracher un résultat positif. L’E.O.G.K n’est pas une équipe à sous-estimer, et s’il est vrai que les Banlieusards ont vécu une période cauchemardesque, ils ont su relever la tête à temps et se ressaisir. Sa dernière performance à Sousse devant le grand E.S.S en dit long sur les véritables moyens dont ils disposent pour aspirer à se reprendre au plus vite… Nos jeunes sont avertis et chacun d’eux en vaut deux dès lors. Ils sont tous conscients de la difficulté de la mission qui les attend face à un “ressuscité”, c’est pourquoi vigilance et prudence seront pour la circonstance les deux maîtres-mots pour espérer bien rivaliser, réagir et renouer, pourquoi pas, avec une victoire qui n’a que trop tardé à venir”. Notons, cependant que l’équipe rentrante sera, encore une fois, privée des services de 3 de ses piliers: S. Torkhani, H. Gharbi et Mohamed Laâbidi blessés. “Je suis persuadé, voire confiant, que les supporters sauront tirer leur épingle du jeu”, réaffirme l’adjoint de M. Chargui. * Formation probable Zitouni, Ayadi, Tissaoui, Ben Chaâbane, Sassi, Torkhani, Monéro, Trabelsi, Sunday, Kaluka, Ben Othman. Houcine HAJJI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com