C.S.H.L. : Risques de dérapage





Beaucoup de remous ont secoué le club banlieusard durant cette semaine de l’Aïd et de Coupe de Tunisie. Des dissensions entre certains membres du Bureau directeur ont amené certains joueurs à bouder les entraînements pour cause de non paiement de leurs salaires. Cette situation chaotique a énormément perturbé le bon déroulement du travail du staff technique et à leur tête Habib Mejri qui fait preuve actuellement de beaucoup de sagesse et de patience, en véritable enfant du club. C’est d’ailleurs lui qui essaie de concilier entre les différentes parties prenantes du club et surtout de conseiller ses protégés pour assumer pleinement leurs responsabilités en véritables professionnels. C’est donc, dans une atmosphère peu encline au travail et à la sérénité que le CSHL se déplace à Métlaoui pour y disputer la rencontre de Coupe de Tunisie contre le club local. Un match qui risque de constituer un écueil difficile à franchir pour les Hammam-lifois, surtout que Métlaoui possède une bonne équipe qui est plus habituée que son adversaire à évoluer sur le tartan. Quant à l’effectif qui sera aligné par Habib Mejri, c’est l’incertitude totale, le coach banlieusard ayant convoqué la majorité de son groupe. Cette malheureuse situation s’ajoute à une trésorerie quasi-vide qui aurait dû être la priorité des soucis des responsables du club. Mais il semble que leurs soucis sont ailleurs et que l’intérêt du club qui est en jeu, n’est apparemment pas leur souci majeur. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com