Iran : Ahmadinejad reçoit de l’Onu son plus clair avertissement





L'Iran vient de recevoir, avec le report de la visite du secrétaire général des Nations unies, l'avertissement le plus clair contre le risque d'un retour à l'isolement international que le durcissement du régime et l'antisionisme de son président lui font courir. Le Quotidien — Agences La République islamique affirme avoir pris l'initiative de faire ajourner, sine die, la visite significative que devait effectuer Kofi Annan du 11 au 13 novembre. C'est le ministère iranien des Affaires étrangères qui est intervenu auprès du bureau des Nations unies à Téhéran "pour qu'il demande à Kofi Annan d'entreprendre son voyage à un moment plus approprié", a assuré l'agence officielle Irna, citant une "source informée" au sein de ce ministère. Les Nations unies, elles, ont indiqué, diplomatiquement, que la décision avait été prise d'un commun accord avec l'Iran. Mais le porte-parole de Kofi Annan, Stéphane Dujarric, a clairement signifié que le secrétaire général avait été convaincu d'annuler son étape entre l'Arabie saoudite et la Tunisie par la radicalisation observée depuis l'accession de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence en août. "Compte tenu de la controverse actuelle, il aurait été difficile (à Annan) de faire des progrès sur les thèmes qu'il souhaitait aborder avec les autorités iraniennes", a dit Dujarric. Le porte-parole n'a pas précisé quelle "controverse" il invoquait. Mais, même si l'informateur d'Irna a démenti tout lien, il ne fait guère de doute que Dujarric se référait au récent appel de Ahmadinejad à "rayer Israël de la carte" et au tollé qu'il a suscité. Pressé par les adversaires de la République islamique de renoncer à passer par l'Iran, Annan avait d'abord maintenu sa visite, dont les préparatifs étaient avancés. Il avait fait savoir qu'il entendait précisément placer en haut de l'ordre du jour les efforts de paix entre Palestiniens et Israéliens.Mais il n'aurait pas manqué d'autres sujets de conversation avec Ahmadinejad, qu'il devait rencontrer: le nucléaire, le terrorisme, les droits de l'Homme etc.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com