Le Pentagone adopte une directive sur les interrogatoires





Le Quotidien — Agences Le Pentagone a adopté une nouvelle directive pour mieux encadrer les interrogatoires de prisonniers par les soldats américains, selon le quotidien New York Times d’hier. Cette nouvelle directive stipule par exemple que les techniques d'interrogatoires doivent avoir été approuvées au plus haut niveau au Pentagone, selon le quotidien. Le texte réaffirme également que les chiens ne peuvent être utilisés dans les interrogatoires. "Les actes de torture physique ou mentale sont interdits", indique également la directive, citée par le New York Times. Mais selon le quotidien le texte ne développe guère ce point, se contenant de préciser que les détenus doivent être traités humainement "en accord avec la loi et les règles applicables". L'adoption de la directive survient au moment où l'administration Bush est mise sous pression au Congrès sur les mauvais traitements aux prisonniers, sur fond de révélations sur l'existence de prisons secrètes en Europe de l'est. Le sénateur républicain John McCain, qui veut briguer la présidence en 2008, a fait adopter par le Sénat un amendement qui interdit les "traitements cruels, inhumains et dégradants", contre l'avis du président Bush qui a menacé de mettre son veto. «Nous ne torturons pas» a assuré. Ce dernier avant-hier défendant les techniques d’interrogation des forces US, notamment celles de la CIA.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com