Oléiculture : Une bonne récolte en perspective





Dans deux semaines démarre la nouvelle campagne oléicole de l’année 2005 dans les principales régions de production. Les prévisions tablent sur une très bonne récolte qui avoisinera les 220 mille tonnes. Tunis - Le Quotidien La nouvelle récolte oléicole s’annonce sous de bons auspices. Les premières estimations parlent d’une campagne exceptionnelle qui dépassera la récolte de l’année 2004. On table ainsi du côté des établissements concernés sur une récolte qui devrait frôler la barre des 220 mille tonnes. Cette récolte considérée très avantageuse permettra d’augmenter le quota d’exportation de l’huile d’olive sur le marché international avec une très bonne compétitivité étant donné la conjoncture difficile qui connaissent les principaux concurrents de la Tunisie en la matière notamment l’Italie, l’Espagne et la Grèce. Le quota relatif à l’exportation de l’huile d’olive tunisienne vers les principaux marchés, notamment européens est estimé à cet effet à plus de 150 mille tonnes grâce à la contribution du secteur privé qui bénéficie de multiples avantages encourageant l’exportation. Par ailleurs, et pour ce qui est des prix, des sources proches du secteur s’attendent à ce que les prix du kilogramme d’olives oscillent entre 850 et 1200 millimes avant la transformation et le conditionnement. Rappelons qu’en Tunisie la culture oléicole s’étend sur une superficie globale de plus de 1,4 million d’hectares soit 56 millions de pieds d’oliviers. Les régions du Sahel et du Centre représentent les pôles de l’oléiculture puisqu’elles accaparent 65% de l’ensemble des exploitations. Il faut souligner d’autre part que la branche d’huile d’olive tunisienne fait toujours face à un bon nombre d’inconvénients qui tendent à affecter son positionnement au niveau de l’exportation. Il s’agit entre autres de la longueur de la durée de la campagne de cueillette (90 jours) par rapport à celle d’Italie, d’Espagne ou de la Grèce qui est plus courte (60 jours). Cette situation est de nature à réduire sensiblement la qualité de l’huile. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com