Mofaz menace : Nous pourrions envahir Gaza





Israël va poursuivre sa politique d'élimination "ciblée" d'activistes des groupes palestiniens Hamas et Jihad islamique, a averti hier le ministre israélien de la Défense Shaoul Mofaz tout en évoquant une éventuelle opération terrestre dans la Bande de Gaza. Le Quotidien - Agences Interrogé par la radio militaire sur la poursuite des liquidations ciblées des bombardements d'aviation et d'artillerie sur la Bande de Gaza, Mofaz a répondu "l'armée israélienne continuera d'utiliser tous les moyens nécessaires, tout ce qu'elle sait faire pour empêcher des tirs de roquettes (de la Bande de Gaza) vers Sdérot". Mofaz faisait allusion aux tirs par le Hamas et le Jihad islamique de dizaines de roquettes à partir de la Bande de Gaza vers Sdérot, une localité du sud d'Israël depuis plusieurs jours qui ont fait 6 blessés. «Le Hamas doit savoir qu'Israël va suivre une politique de dissuasion», a ajouté Mofaz. «Il n'y a pas de cessez-le-feu, le Hamas a fait quelque chose d'impardonnable et nous devons lui imposer de nouvelles règles du jeu», a poursuivi le ministre. "Le Hamas a tiré en direction du territoire israélien après le retrait de Gaza (achevé le 12 septembre) alors que nous n'y sommes plus. Il a tué des Palestiniens innocents lors d'un défilé vendredi tout en accusant Israël. Et pour étayer ce mensonge il a tiré une dizaine de roquettes vers Sdérot et blessé des civils israéliens", a ajouté Mofaz. Mofaz n'a pas exclu une éventuelle opération terrestre d'envergure dans la Bande de Gaza. "Personne parmi nous n'hésiterait à entrer dans la Bande de Gaza, pour nous c'est une possibilité bien que nous préférons utiliser avant tout d'autres options qui ont fait leurs preuves", a souligné le ministre. Selon lui, les déclarations de Mahmoud Zahar, un des dirigeants du Hamas, annonçant dimanche l'arrêt des attaques anti-israéliennes à partir de la Bande de Gaza "ne suffisent pas, car le Hamas continue de manipuler d'autres organisations en les encourageant à poursuivre leurs tirs sporadiques". Zahar avait annoncé que son organisation mettait fin aux tirs de roquettes qui avaient commencé après une explosion meurtrière vendredi lors d'une parade militaire du mouvement islamiste qui en a imputé la responsabilité à Israël.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com