Bande de Gaza : Les groupes armés déclarent une trêve





Les groupes armés palestiniens sont convenus de mettre fin aux attaques contre Israël depuis la bande de Gaza, a indiqué hier le président d'un collectif regroupant des représentants des différentes factions. Le Quotidien - Agences «Toutes les factions au sein du Comité de suivi se sont mis d'accord pour mettre fin aux opérations de résistance armée depuis la bande de Gaza pour préserver les intérêts de notre peuple", a déclaré Ibrahim Abou Al-Naja. Cet accord doit être formellement annoncé à l'issue d'une réunion des représentants des différentes factions siégeant au Comité de suivi. Cette entente entre les factions vise selon lui à protéger le peuple palestinien d'une "catastrophe", a ajouté Abou Al-Naja, en allusion aux représailles israéliennes qui se poursuivent contre des cibles palestiniennes dans la Bande de Gaza après les tirs de roquettes. Le mouvement Hamas, responsable de la plupart des tirs de roquettes artisanales contre le territoire israélien, a déjà annoncé dimanche qu'il cessait ses attaques à la roquette. Une source au Jihad islamique a confirmé que le mouvement avait à l'instar du Hamas décidé de cesser ses attaques anti-israéliennes depuis la Bande de Gaza. Le Jihad islamique "a donné des instructions aux membres de sa branche armée de ne pas mener d'attaques depuis la bande de Gaza afin de préserver les intérêts nationaux", a déclaré la source. "Nous ne resterons pas toutefois les bras croisés si l'ennemi poursuit les agressions et les assassinats", a ajouté la source. * Qoreï satisfait Le Premier ministre palestinien Ahmad Qoreï a salué la décision des mouvements palestiniens. "Nous nous félicitons de la décision du Hamas et d'autres mouvements palestiniens de mettre fin aux attaques depuis Gaza comme nous le réclamions", a déclaré Qoreï à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet à Ramallah en Cisjordanie. Il a en outre critiqué les déclarations du ministre israélien de la Défense Shaoul Mofaz sur la poursuite de la politique d'élimination d'islamistes palestiniens, affirmant que celle-ci "ne peut être passée sous silence". Il a appelé "la communauté internationale et les Etats-Unis à faire cesser l'agression israélienne barbare et les raids sur Gaza". Qoreï a en outre accusé Israël d'avoir transformé la Bande de Gaza "en une grande prison" en la bouclant, affirmant que les ministres originaires de Gaza n'avaient pas pu venir à Ramallah pour participer à la réunion du cabinet. Les tirs de roquettes du Hamas avaient commencé après une explosion meurtrière vendredi lors d'une parade militaire du mouvement islamiste qui en a imputé la responsabilité à Israël. Israël a riposté par une série de raids aériens, les premiers depuis son retrait de la Bande de Gaza le 12 septembre, qui ont fait quatre morts parmi les activistes du Hamas et du Jihad islamique. Le Comité de suivi regroupe des représentants de 13 factions palestiniennes, notamment le Fatah, le Hamas et le Jihad islamique.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com