L’égérie des anti-guerre interpellée : Bush insensible aux manifestations





Le Quotidien-Agences Les dizaines de milliers de manifestants qui ont réclamé samedi le retour des soldats américains déployés en Irak n'ont pas affecté George W. Bush, a affirmé avant-hier soir le porte-parole de la présidence, peu avant l'arrestation de leur égérie devant la Maison Blanche. Interrogé pour savoir quels effets avaient eu sur le président les manifestations hostiles à la guerre organisées à Washington et dans plusieurs villes américaines, Scott McClellan a répondu: "Je ne crois pas qu'il y en ait eu". "Les gens ont le droit d'exprimer leur point de vue", a dit le porte-parole. Mais "le président est fortement en désaccord avec ceux qui disent que nous devons nous retirer du Moyen-Orient". "C'est la mauvaise approche, cela affaiblirait la sécurité des Etats-Unis", a-t-il fait valoir. Peu après, Cindy Sheehan, mère d'un soldat mort en Irak qui est devenue cet été une icône du mouvement contre la guerre en campant devant le ranch texan du président Bush, était arrêtée alors qu'elle manifestait devant la Maison Blanche, a constaté une journaliste de l'AFP. Plusieurs centaines de manifestants ont campé devant la présidence, certains s'approchant des grilles pour y accrocher de petits panneaux portés jusque-là autour du cou et sur lesquels étaient inscrits les noms d'un soldat mort ou d'un civil irakien tué depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003. Cet acte de "désobéissance civile" était prévu, ont précisé les organisateurs, pour faire suite à la vaste manifestation qui a rassemblé plus de 100.000 personnes à Washington samedi et a été largement boudée par les télévisions américaines qui ont concentré leur attention sur le cyclone Rita. "Certains voudraient notre retrait d'Afghanistan, d'Irak" mais "nous devons nous battre contre l'ennemi là où il se trouve afin d'éviter de nous battre ici" aux Etats-Unis, a dit McClellan. Selon un récent sondage Gallup, 63% des Américains souhaitent le retour des quelque 140.000 militaires américains déployés en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com