Nucléaire : L’Iran menace de reprendre l’enrichissement de l’uranium





Le Quotidien-Agences L'Iran a fait un pas de plus dans l'escalade en avertissant hier qu'il pourrait reprendre l'enrichissement d'uranium si le Conseil de sécurité de l'Onu est saisi de son dossier nucléaire. Téhéran avait auparavant menacé de ne plus appliquer le protocole additionnel au Traité de non-prolifération nucléaire autorisant des inspections poussées des sites nucléaires par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). "La suspension de l'enrichissement figure parmi les concessions que nous supprimerons" si les Occidentaux ne modifient pas la résolution votée samedi par l'AIEA et insistent pour l'appliquer, a déclaré avant-hier le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hamid Reza Assefi, lors de son point de presse hebdomadaire. L'Iran a gelé son programme d'enrichissement il y a deux ans à titre de "mesure de confiance". Lundi soir, le ministère des Affaires étrangères avait déjà donné le ton en affirmant que "si l'Agence ne modifie pas sa résolution ou insiste pour l'appliquer, l'Iran sera contraint de revenir sur toutes les concessions volontaires, notamment l'application du protocole additionnel" au TNP. Mais Assefi a affirmé mardi que la production d'uranium enrichi ou le blocage des inspections poussées n'interviendraient pas dans l'immédiat. "Nous allons attendre quelques jours pour voir ce que les parties vont faire", a-t-il expliqué. Téhéran a signé en 2003 le protocole additionnel, qu'il n'a pas ratifié mais qu'il affirme appliquer à la lettre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com