Le commandant des forces U.S en Irak : L’occupation durera encore neuf ans





Le Quotidien-Agences Les capacités opérationnelles des forces irakiennes de sécurité à faire face à la Résistance sans assistance militaire américaine se sont réduites, selon le commandant des forces américaines qui prédit encore neuf ans d’occupation. Entendu par les membres de la commission sénatoriale des forces armées, le général George Casey a par ailleurs indiqué que le retrait d'une partie des 149.000 militaires américains déployés en Irak dépendrait des événements politiques des 75 jours à venir. La formation et la montée en puissance des forces irakiennes de sécurité, qui comptent actuellement 192.000 hommes selon le Pentagone, sont une des clefs d'un départ du contingent américain. Mais, selon le général Casey, un seul des 120 bataillons de l'armée et de la police irakiennes peut à ce jour agir sans le soutien des forces américaines quand le Pentagone parlait en juillet de trois bataillons opérationnels et autonomes. Témoignant ensuite devant la commission des forces armées de la chambre des Représentants, le général Casey a refusé de fournir un calendrier de transferts des responsabilités en matière de sécurité, dont l'essentiel est actuellement confié à la Force multinationale, la coalition commandée par les Etats-Unis. Au XXe siècle, a-t-il rappelé, les opérations contre-insurrectionnelles ont duré en moyenne neuf ans. "Et il n'y a aucune raison de penser qu'il faudra moins de temps pour traiter l'insurrection en Irak", a-t-il noté. Deux ans et demi après l'invasion de l'Irak par les troupes américaines et britanniques, le soutien apporté à la politique de George Bush est devenu minoritaire au sein de l'opinion publique américaine.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com