J.S.K. : Formation amoindrie





En proie au doute et accumulant les revers depuis le début de la saison plongeant le club dans une spirale de contre-performances, les protégés de K. Laâbidi sont redevables d’une réaction courageuse, cet après-midi malgré la délicatesse de la mission en allant donner la réplique à l’E.S.S à Sousse. C’est que le statut du club ne peut soutenir une disette prolongée ou une quelconque traversée du désert. Les supporters Aghlabides, mécontents du parcours de leur équipe, reprochent au Bureau directeur de la J.S.K sa tendance à revoir les ambitions du club à la baisse, une tendance qui risque de les pousser jusqu’à la résignation. Les responsables kairouanais doivent se rappeler que ce ne sont pas les quatre saisons passées -inexplicablement- en nationale B qui vont servir d’alibi pour accepter le “fait accompli” et soulever dans la médiocrité. Le club, fort d’une carrière” d’une trentaine d’années parmi l’élite avec de surcroît un rôle intéressant et souvent un outsider sérieux dans la course pour les 1ères places en championnat, est un habitué de la 1ère division et ne doit sous aucun prétexte se soumettre à une période prolongée d’apprentissage on d’adaptation en Ligue 1. Fermons la parenthèse et revenons au match d’aujourd’hui, le 53ème entre Kairouanais et Etoilés, qui verra la J.S.K essayer de franchir l’écueil ô combien difficile de Sousse. Dos au mur, les joueurs de la J.S.K se doivent de réagir au plus vite pour présenter un meilleur football, assurer un résultat utile, rassurer leurs supporters et faire oublier leurs derniers “errements” et la piètre prestation de dimanche dernier face à J.S, pour se retremper une fois pour toutes, dans l’ambiance de la compétition où la performance tarde à venir, avec l’espoir de bien négocier cette rencontre tout en demeurant fidèles au football et à ses aspirations d’origine. L’entraîneur aghlabide qui use de sa pédagogie pour remettre son équipe en selle, continue d’essayer diverses formules pour redresser la situation et trouver la bonne équation susceptible de relancer son groupe. Une mission rendue complexe avec la méforme prolongée de certains joueurs à l'instar de Bangora, Cissé, Jebbari. le jeune Amara, lui doit, comprendre qu’un grand joueur doit progresser chaque jour et puis —il faut le signaler— s’entraîner sous les ordres d’un entraîneur de la trempe de K. Laâbidi est un plaisir voire un privilège. Il doit en saisir la chance pour entamer d’un pas assuré, une carrière fort prometteuse. La formation qui sera alignée par K. Laâbidi subira plusieurs changements. Une équipe remaniée par rapport à celle qui a énormément déçu dimanche dernier. S. Dridi et A. Sellami, suspendus (3 avertissements), K. Hmida souffrant, M. Dridi et Mahmoudi en méforme, Magtouf pas encore opérationnel, ne seront pas parmi l'équipe-type. Par ailleurs, en enregistrera la 1ère titularisation de A. Derbal. Il formera avec Hamrouni la charnière centrale de la J.S.K dans un rôle de régisseur à côté de Jebbari, à droite, Abdelmadine à gauche et Hmam comme pivot. En attaque Saânouni qui a purgé une suspension de 4 matches sera incorporé en cours de jeu. * Formation probable A. Ben Salem, B. Trabelsi, F. Chabchoub, Mohamed H. Hamrouni, A. derbal, H. Hmam, Abdelmajdine, A. Jebbari, K. Dalhoum, I. Bangora, Y. Cissé. Hichem NSIR


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com