L2 (6ème J.) : L’O.B. pour l’échappée





Partant du principe que tous les protagonistes, à l’exception peut-être de l’O.B, se valent dans cette Ligue 2, on s’attend, au fil des journées, à des duels tout aussi équilibrés qu’indécis. Ce sera le cas par ailleurs lors de cette sixième ronde composée de plusieurs confrontations des plus intéressantes puisque mettant en présence des formations très proches l’une de l’autre. C’est ainsi que le leader aura affaire à une coriace équipe korbienne qui s’est distinguée sept jours plus par sa large victoire (le meilleur score depuis le démarrage de l’actuel exercice) aux dépens du COM. Mais s’ils sont pratiquement intraitables à domicile, les Cap-Bonais perdent beaucoup de leurs moyens en déplacement. Quant aux Béjaois, ils semblent maîtriser merveilleusement leur sujet avec un bilan largement positif, partiellement terni par le semi-échec concédé face à l’ASG au cours de la quatrième journée. Certes, le leader fait preuve d’une certaine indigence offensive, mais sa solidité défensive lui permet de pallier cette carence. Il possède de surcroît en Degba un attaquant régulier dans son rendement et qui pète la poudre ces derniers temps. Le dauphin khalladi aura à affronter, quant à lui, l’épreuve du déplacement en allant rendre visite à l’ASA dans la ville des roses. La mission des protégés de Mahmoud Ouertani ne sera, certes, pas de tout repos, mais ils ont cependant assez d’arguments à faire valoir. Dans l’autre camp, on tient toutefois à renouer avec le succès et effacer le semi-échec concédé la semaine dernière face à l’ASD. Dans un grand jour, Amine Aouichaoui, le meilleur canonnier de la compétition et ses partenaires sont en mesure de rivaliser avec n’importe quel adversaire. Voilà qui promet. Non moins intéressant sera également le duel de Jerba où les Insulaires locaux auront à en découdre avec un client coriace et qui impose le respect là où il passe. L’ASG demeure en effet le seul invaincu avec le leader, qu’il a tenu en échec chez lui, ce qui nous pousse à nous attendre à une explication des plus serrées et des plus équilibrées. Partout dans les autres stades abritant les rencontres de cette sixième ronde, l’indécision ne manquera certainement pas, avec cependant un léger avantage pour les locaux. Mansour AMARA ____________________________ A.S.D. : Rebondissements L’A.S.D a vécu ces derniers jours des moments difficiles avant d’engager un entraîneur. En effet, Fethi Haj Ismaïl a démissionné juste après le match A.S.A - A.S.D. Les dirigeants insulaires entrés en contact avec Lassaâd Maâmer qui s’est éclipsé dimanche soir et lundi, alors ils ont contacté Nizar Khanfir qui s’est déplacé à Djerba mais en raison de ses exigences financières il est rentré à la maison. Entre-temps, Lassaâd Maâmer est apparu pour conduire deux séances d’entraînement, celles de mercredi et jeudi. Puis, le vendredi, c’est la grande surprise, il s’est de nouveau éclipsé et le club a été livré à lui-même ce jour-là. Ce n’est d’ailleurs que le samedi que la situation s’est éclaircie avec le retour de Maâmer qui a finalement signé le contrat le liant au club insulaire. Espérons enfin que l’A.S.D connaisse la stabilité dont elle a tant besoin. S.F. ____________________________ Rendez-Vous Ariana (15h00): ASA - ESBK Gabès (15h00): SG - COM Jerba (15h00): ASD - ASG Sfax (15h00): SSS - AMS Kasserine (15h00): ASK - ESHS Bizerte (15h00): SSZ - EMM Béja (15h00): OB - CSK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com