Irak-Arabie Saoudite : Le torchon brûle





Le Quotidien-Agences Le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari a publiquement critiqué avant-hier un de ses collègues du gouvernement qui s'était livré à une attaque au vitriol contre l'Arabie saoudite. "Ces déclarations sont extrêmement regrettables (...) venant d'un de nos collègues du gouvernement", a déclaré Zebari à des journalistes. Le ministre irakien de l'Intérieur, Bayane Baqer Solagh, avait affirmé plus tôt, lors d'une conférence de presse à Amman, que Bagdad n'avait pas de leçons à recevoir sur les droits de l'homme d'un "bédouin sur son chameau", en référence au chef de la diplomatie saoudienne. "Nous tenons le royaume (saoudien), et particulièrement le prince Saoud Al-Fayçal, en haute estime", a-t-il ajouté. "Nous n'acceptons pas qu'un bédouin sur son chameau nous apprenne la démocratie et les droits de l'homme. Nous sommes fiers en Irak de notre civilisation", avait déclaré le ministre irakien de l'Intérieur. Il était interrogé sur de récentes déclarations du prince Saoud Al-Fayçal sur le rôle de l'Iran en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com