«Spirit of Europe» : Symphoniquement vôtre





Avec des variations et des mélodies, à la fois expressives et élégantes, tirées de l’ère du classicisme et du romantisme, l’Orchestre «Spirit of Europe» de la Basse Autriche a ouvert à la cathédrale Saint-Louis de Carthage Byrsa, l’Octobre musical. Il y a eu du Mozart, du Haydn et les autres... «Mon orchestre se produit pour la première fois en dehors de l’Autriche et c’est à Carthage. Cela restera gravé dans notre mémoire», nous a dit Martin Sieghart, fondateur et chef d’orchestre de Spirit of Europe (Esprit de l’Europe) qui a ouvert samedi dernier la 11ème édition de l’Octobre musical à l’Acropolium de Carthage. L’Orchestre composé de 32 musiciens en majorité des femmes appartenant à huit pays d’Europe (Autriche, Italie, Espagne, Roumanie, Suède, Norvège, Allemagne, Pays-Bas) est spécialisé dans l’interprétation de la musique classique européenne. Samedi 1er octobre, Spirit of Europe a présenté trois Symphonies de Hayden en Si majeur n°85, «La Reine», de Chostakowitch en Ut mineur op.110 a, de Mozart en Sol mineur kv 550 et un concertino op.45 n°7 de Larsson, interprétés selon les règles de l’art symphonique, sobrement, élégamment, sans fantaisie, ni fioriture au grand bonheur de quelque 200 mélomanes présents, qui ont suivi religieusement différentes partitions et variations d’un langage musical si intense. Spirit of Europe est un jeune orchestre. Il a tout juste deux ans. Il a été créé dans la région de Basse Autriche, cœur de la Middle Europe et berceau de la musique classique européenne depuis au moins le 18ème siècle. Sa mission : réunir des musiciens du vieux continent autour de ce répertoire indémodable et de préserver la tradition harmonique occidentale. Après ce premier concert à l’étranger, Spirit of Europe espère se produire dans d’autres villes à travers le monde. L’orchestre devra se produire le 25 octobre à Strasbourg en France dans l’enceinte du Parlement européen. Il fêtera à cette occasion le 60ème anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale, le 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Autriche — qui était entre les mains de l’Union soviétique, les Etats-Unis, la France et la Grande Bretagne —, et le 10ème anniversaire de l’adhésion de l’Autriche à l’Union européenne. L’année 2006 sera marquée par plusieurs tournées au Japon, Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, en République tchèque et en Hongrie. Le concert de Carthage sera donc pour le Spirit of Europe, le premier jalon d’une carrière internationale qui commence sous les meilleurs auspices, sous l’aile protectrice de Tanit et de Baâl Hamon. Zohra ABID


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com