A l’occasion de Ramadan : Hannibal TV s’humanise!





Il est bien bon valorisant pour Hannibal TV de placher sur les actions humanitaires pour servir, un tant soit peu, une programmation ramadanesque fraîchement mijotée. Hannibal TV, la première chaîne de TV privée lancée il y a à peine 8 mois s’est déjà forgé une place de choix. Une équipe inépuisable s’y est mise. C’est du moins l’avis de son PDG, M. Arbi Nasra qui s’est prononcé lors d’une conférence de presse donnée samedi dernier. M. Arbi Nasra, bien installé dans le confort de ses certitudes d’un homme d'affaires qui réussit nous a parlé du travail de longue haleine qu’endurent lui et son équipe à longueur de journée. Il était attablé et une trentaine de journalistes autour d’un déjeuner offert par la chaîne de TV. Comme bien d’autres chaînes qui se lancent Hannibal TV a connu une période de tâtonnement suivie d’arguties pour pouvoir dessiner la dernière esquisse de sa programmation. On dit esquisse, car l’équipe ne cesse de subir des changements rythmés par les nombreux départs d’animateurs voire même d’émissions qui n’ont pas reçu l’approbation des spectateurs tels que: “Jet Set”, “Saraha Raha”…, etc. N'empêche il reste beaucoup à faire quant à l’existence d’autres émissions ou animateurs qui, disons-le, n’ont pas l’étoffe de journalistes qui pourraient accrocher. Quant à la programmation, Hannibal TV a de quoi s’enorgueillir pour avoir, en un temps-record, préparé des produits “100% maison”. Car selon M. Nasra, il faut prendre en compte qu’on ne peut dépasser les 15 minutes d’enregistrement pour ce qui est du feuilleton ramadanesque, si l’on s’en tient à cet exemple. Que dire alors s’il s’agit de faire 30 épisodes. Colossal est aussi l’investissement alloué pour ce faire. Le PDG de la chaîne ne lésine pas aussi à mettre en exergue le côté humain de son entreprise en usant, il faut dire, d’une technique de communication qui commence à prendre sa place en Tunisie. “Je prends à ma charge une centaine de familles de milieux défavorisés”, dit-il. Tout en étayant cet élément en citant quelques émissions ramadanesques ayant quasiment le même dessein. Des animatrices, en effet, iront partager la rupture du jeûne avec des familles modestes. Sans oublier le projet de circoncire quelque 50 enfants, en collaboration avec des cliniques de la place. Une autre émission dédiée à la psalmodie du Coran est aussi programmée pendant le mois saint. Le rire, n’est pas laissé-pour-compte dans la programmation puisque plusieurs émissions feront participer des comédiens qui ne feront pas rabaisser la qualité de l’animation, on l’espère bien, au purement populace. Cela on le verra bien! Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com