Basket – Nationale A (1ère Phase – 5ème J.) Où va l’E.S.R.?





A Monastir, la victoire est revenue au champion sortant face au détenteur de la Coupe. Et hormis le premier quart-temps enlevé par les Kairouanais (17-26), les Usémistes se sont bien ressaisis au cours du deuxième quart-temps, après notamment l’incorporation de Maher Achour, très adroit dans l’exercice des tirs à distance, comme Bouslama et Khanfir du reste. Et la mi-temps de survenir sur une avance de deux points des locaux (51-49) après une égalité à (31-31) à la 14’. Dans les rangs aghlabides, Dhouibi fut le plus en vue au cours des 20’ initiales, mais les choses se sont davantage gâtées pour la bande à Elloumi, après la blessure de Tebbini qui s’ajoute à l’indisposition de M. Kechrid. Après la pause, l’U.S.M a pratiquement fait cavalier seul en menant régulièrement de 10 à 15 points d’écart, comme l’attestent les marques (63-53), (72-60) à 2’ de la fin du troisième quart-temps, grâce à l’excellent travail de Biri au niveau du rebond défensif et à l’adresse des Achour et consorts et cette période de prendre fin sur le score de (77-64). Au cours du dernier quart-temps, l’U.S.M poursuivit sur sa lancée pour l’emporter finalement par 17 points d’écart (103-86). Si les Bleus ont bien réagi après leur faux pas d’Ezzahra, les Kairouanais ont prouvé qu’ils se cherchaient encore. A la Goulette, les Aiglons ont fait illusion pendant une mi-temps seulement, l’abrégeant sur un seul point à leur passif (37-38). Ensuite, ils perdirent leurs marques, ce dont profitèrent les Clubistes pour faire parler leur maturité et leur expérience. C'est ainsi que les Rouge et Blanc remportèrent le troisième set sur le score de (44-61) et la partie (61-74). Le leader nabeulien n’a pas eu, pour sa part, la partie facile face au néo-promu, son voisin, l’U.S. Ansar. Après un petit avantage de 5 points à l’issue du premier quart-temps (12-17), les Potiers ont été menés au score au début du deuxième quart-temps (20-19), mais, grâce à leur expérience, ils bouclèrent la mi-temps à (22-29). Durant les 20’ restantes, les Nabeuliens ont buté sur une défense ansarienne bien organisée, comme le prouve leur moisson offensive. Le score final (50-59) et la manière dont des signes avant-coureurs étaient déjà perceptibles lors du dernier J.S.K - U.S.A, prouvent que les Mejdouba, Slama, Belghith, Chiha et compagnie sont en progrès constants. Par ailleurs, l’un des deux dauphins, E.Z.S, a confirmé son dernier succès aux dépens du C.A. Car, il n’était guère donné de dominer aisément un ensemble cheminot qui marche fort ces derniers temps. En effet, la bande à Housseïni a mené au score du début jusqu’à la fin, bouclant les deux premiers quarts-temps, respectivement à (20-28) et (43-53). A l’entame du troisième quart-temps, les Locomotives ont donné l’impression de pouvoir revenir dans le match en n’accusant plus que deux points de retard, mais très vite, les Zahrois, sous l’impulsion de Njah et surtout Ben Mahmoud auteur de deux dunks spectaculaires et plusieurs paniers à 3 points reprirent les rênes de la rencontre pour flirter jusqu’à la fin de la partie avec les 20 points d’écart (92-101 score final). A l’instar de leurs homologues ex-divisionnaires, les Hammam-Soussiens ont mené, à leur tour, la vie dure à leurs voisins de l’E.S.S. Après deux premiers quarts-temps sans problèmes (11-17) puis (25-37) grâce surtout à l’apport de Turki et Bra, l’E.S.S n’a jamais pu vraiment se défaire de la menace adverse. A 2’ de la fin, le C.S.H.S n’accusait que 6 points de retard (61-67), mais sans Jedidi et Ben Ouannès, qui avaient au préalable commis chacun sa cinquième faute fatidique, il ne put remonter la pente (66-73 score final). Enfin, l’E.S.R continue toujours de broyer du noir, malgré le retour progressif de ses joueurs de base, tels que Ben Hassine, Hajri, Maghrebi, Ben Douissa… Après avoir enlevé le premier quart-temps (15-13), les Radésiens subirent la loi des Grombaliens, bien emmenés par les Berrejeb, Senoussi, Euchi, Majboura… qui prirent jusqu’à 12 points d’écart pour abréger la mi-temps à 10 (24-34). ce même écart sera maintenu à la fin du troisième quart-temps (40-50) et même consolidé à la fin (59-72). Grâce à ce nouveau succès, le D.S.G, révélation de ce début de championnat, est logé à une probante quatrième place. Wahid SMAOUI ______________________________ Résultats USM - JSK (103-86) EOGK - CA (61-74) CSC - EZS (92-101) USA - SN (50-59) ESS - CSHS (66-73) ESR - DSG (59-72) Classement 1) SN 10 pts 2) USM 9 pts -) EZS 9 pts 4) JSK 8 pts -) CA 8 pts -) ESS 8 pts -) DSG 8 pts -) CSC 8 pts 9) EOGK 7 pts 10) USA 5 pts -) CSHS 5 pts -) ESR 5 pts


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com