Médecins libéraux : L’exercice illégal de l’activité privée complémentaire montré du doigt !





Au chevet d’une profession à la croisée des chemins, le syndicat tunisien des médecins de libre pratique tire à boulets rouges sur l’exercice illégal de l’activité privée complémentaire. Tunis - Le Quotidien Une semaine après son 8ème congrès, le syndicat tunisien des médecins de libre pratique (STML) montre au créneau pour remédier aux maux dont souffre la profession. La motion générale du congrès rendue publique hier offre un diagnostic détaillé de la situation des médecins libéraux. “Dans le domaine de la santé, le secteur privé qui a connu un développement rapide répondant aux aspirations des Tunisiens et faisant la fierté de la Tunisie est confronté à plusieurs défis internes et externes”, souligne la motion. Le secteur privé souffre, ajoute la motion, du chômage et de la concurrence déloyale. Cette dernière découle, selon les médecins libéraux, de l’exercice illégal de l’activité privée complémentaire (APC) laquelle est réservée exclusivement aux médecins hospitalo-universitaires et aux médecins de la santé publique spécialistes. “L’exercice de l’APC par des médecins non autorisés à le faire, déshonore le secteur de la santé, accentue la concurrence déloyale et porte préjudice au droit des citoyens à des prestations médicales justes”, peut-on également lire dans la motion. Le STML estime également que certains médecins libéraux vivent au rythme de la “transhumance” d’un cabinet à un autre en indiquant que ce phénomène perturbe la continuité des soins et nuit aux intérêts des patients. S’agissant de la réforme de l’assurance-maladie, la motion précise que ce dossier “requiert davantage d’efforts et d’attention afin d’aboutir à des solutions consensuelles qui ménagent les intérêts de toutes les parties et préservent les équilibres financiers du pays”, tout en signalant qu’il est grand temps pour que le nouveau régime entre en vigueur. Le STML a appelé, par ailleurs, les médecins libéraux à s’unir, à renoncer aux divisions et à davantage de discipline par ces temps de grands défis. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com