Textile : 36 entreprises rejoignent le programme qualité





Entamé depuis le mois de mars dernier, le programme d’assistance technique spécifique à la qualité pour le secteur du textile, a connu jusqu’à maintenant l’adhésion de 36 entreprises du secteur. Tunis - Le Quotidien Ce programme triennal a pour objectif d’inciter les entreprises du secteur à respecter les normes internationales et à se conformer aux exigences des marchés européens. Il vise la certification et la labellisation de 90 entreprises qui seront assistées par le Centre technique du textile (CETTEX) et l’UGP Qualité relevant du ministère de l’Industrie, de l’énergie et des PME. A cette fin, l’outil des investissements technologiques à caractère prioritaire (ITP) a été élargi aux procédures qualité et à l’obtention de certificat de la conformité aux normes internationales. Il s’agit, ainsi, d’assister les entreprises dans la mise en place des systèmes qualité produits système ISO 9001. V2000, qualité environnementale ISO 14001 - Emas 2000, et Ockotex standard 100: label européen garant de l’innocuité des textiles. Ce dernier est un label écologique qui vise à protéger les consommateurs des risques toxicologiques et dermatologiques liés au port des textiles en contact prolongé avec la peau. Il vise également à supprimer dans les textiles, toutes les substances pour lesquelles il existe des preuves scientifiques recommandant leur interdiction. Selon nos sources auprès du CETTEX, ce programme de labellisation a connu, jusqu’actuellement, l’adhésion de 36 entreprises dont 9 ont déjà obtenu leurs certificats. Pour soutenir le programme de qualité, le CETTEX a misé sur une sensibilisation soutenue auprès des industriels du secteur. Le Centre a, en effet, organisé trois séminaires dans les régions afin de mettre à la disposition des entreprises l’information relative aux labels écologiques et en particulier celui du Ocko-tex standard100. Plusieurs visites d’entreprises ont suivi ces journées pour mobiliser les industriels du textile et de l’habillement aux enjeux qui découlent de ces labels et les inciter à se préparer à leur procédure d’obtention. Il y a lieu de souligner que l’Etat a prévu de subventionner les entreprises qui s’engagent dans ce processus de certification. Ces dernières pourront bénéficier de près de 7 heures par jour par entreprise, ce qui correspond à 9 mille dinars pour chacune d’entre-elles. L’entreprise n’investira que 30% d coût de l’action, les 70 restant seront pris en charge par le FODEC. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com