Marché de gros de Bir Kassaâ : 2100 tonnes de fruits, légumes et poissons commercialisées le 1er jour de Ramadan





Lors d’une rencontre avec les représentants de la presse écrite, M. Béchir Nafti, PDG de la Société Tunisienne des Marchés de Gros (SOTUMAG) a assuré que le rythme d’approvisionnement des marchés en matière de fruits, légumes et poissons se poursuivra dans les bonnes conditions. Au cours du 1er jour du mois de Ramadan, 2100 tonnes de diverses denrées ont été injectées dans les circuits de distribution. Tunis-Le Quotidien Malgré le boom d’achat qui a caractérisé les jours précédant le mois du jeûne et qui s’est accentué durant la journée d’hier, la stabilité et la variété de l’offre permet de considérer que la tendance penche encore vers la fluidité et l’équilibre, estime d’emblée le PDG de la SOTUMAG. M. Béchir Nafti a indiqué lors de sa rencontre hier avec les représentants de la presse écrite que «dans deux jours on s’attend à ce que les circuits d’approvisionnement et de distribution reprennent leur rythme habituel de tous les jours». Par ailleurs, il convient de noter que depuis vendredi dernier et jusqu’à lundi, 8700 tonnes de denrées alimentaires entre fruits, légumes et poissons ont été distribuées à partir du marché de gros de Bir Kassaâ à travers les différents circuits de commercialisation. Cette quantité est composée de 4.200 tonnes de fruits, un volume identique de légumes et quelque 3000 tonnes de poissons. * 2099 tonnes pour le 1er jour «La moyenne par jour s’élève en fait à 2200 tonnes toutes matières confondues et qui est une très bonne quantité vu qu’on est en période d’intersection des saisons au cours de laquelle la moyenne ne dépassait jamais les 1500 tonnes par jour pour le marché de Bir Kassaâ», souligne le PDg de SOTUMAG. Pour ce qui est de la journée d’hier, 1er jour de Ramadan, le rythme d’approvisionnement a gagné une vitesse plus élevée atteignant 2099 tonnes, constituées de 1013 tonnes de légumes 1040 tonnes de fruits et 46 tonnes de poissons. Pour ce qui est des prix de vente en gros on remarque cependant une augmentation des prix de quelques denrées d’après la mercuriale du 5 octobre 2005 par rapport à celle du 6 octobre 2004. On constate ainsi pour les pommes de terre que le prix de gros se situait entre 270 et 300 millimes le kilo le 6 octobre 2004. Dans la mercuriale d’hier le prix des pommes de terre variait entre 250 et 420 millimes le kilo, toujours pour le prix de vente en gros. Même tendance pour les tomates dont le prix est passé de la fourchette 100-350 millimes pour arriver au cours de la journée d’hier à l’intervalle de 150-400 millimes. Cette élévation est justifiée par la croissance de l’indice général de prix à la consommation. H.G. ______________________________ En 4 jours, saisie de 29796 kg entre fruits, légumes et poissons Au cours de la période allant du 1er au 4 octobre courant, les services de l’hygiène et d’inspection des denrées alimentaires relevant de la SOTUMAG sont parvenus à travers les différents tests et analyses chimiques et bactériologiques à saisir des quantités de différents produits qui sont impropres à la consommation. Le volume global des quantités saisies au cours des 4 jours précédant Ramadan est de l’ordre de 29.796 kilogrammes. Les fruits viennent en tête des produits saisis avec un volume de 18.060 kg, dont 6.830 kg de poires. Pour les légumes la quantité saisie par la SOTUMAG est 10.865 kg, dont 3.500 kg de blettes. Chapitre poissons qui représentent durant les saisons chaudes la matière la plus vulnérable tendent à être ces jours-ci plus à l’abri des risques de dégradation. La qualité de poissons saisie après les analyses dans les laboratoires de la SOTUMAG était en fait de 871 kg. En tête viennent les sardines avec 348 kg saisis, talonnées par les maquereaux (135 kg).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com