L’Iran propose ses bons offices





Le Quotidien-Agences Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a fait état hier à Doha d'une proposition irakienne pour la tenue d'une réunion des ministres de la Défense et d'un sommet des pays voisins de l'Irak sur ce pays. "Les responsables irakiens proposent la tenue d'une réunion des ministres de la Défense des pays voisins, ainsi que de l'Egypte (...) et d'un sommet" de ces pays sur l'Irak, a déclaré Mottaki lors d'une conférence de presse à Doha, où il achevait une tournée régionale. Le ministre iranien n'a pas donné de détails sur la proposition de l'Irak aux pays voisins (Iran, Turquie, Jordanie, Arabie saoudite et Koweït), qui se sont réunis jusqu'ici au niveau des ministres des Affaires étrangères ou de l'Intérieur. L'Iran est depuis quelques jours critiqué par l'Arabie saoudite, la Grande Bretagne et les Etats-Unis sur ses interventions présumées dans les affaires intérieures irakiennes, notamment dans le sud du pays. Téhéran a démenti intervenir en Irak. "L'Iran, le nouvel Irak et les pays voisins peuvent ouvrir une nouvelle ère de coopération sur la sécurité notamment", a dit laconiquement Mottaki, qui s'exprimait au terme d'une visite à Doha, dernière étape d'une tournée qui l'a conduit dans les monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG), à l'exception de l'Arabie saoudite. L'annonce par Mottaki de la proposition de l'Irak intervient après la décision de la Ligue arabe d'envoyer dans ce pays son secrétaire général, Amr Moussa, pour préparer "une conférence de réconciliation nationale", proposée par l'Arabie saoudite, entre chiites, sunnites et kurdes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com