Centre culturel de la Ville de Tunis : Musique, théâtre, peintures, rencontres littéraires au menu de Ramadan





A l’instar de nombreux espaces culturels, le Centre culturel de la ville de Tunis a concocté un programme ramadanesque copieux. C’est Nabil Khemir qui a eu l’honneur d’inaugurer hier cette manifestation ramadanesque. Il a animé un récital de jazz qui a été, en quelque sorte, une rencontre entre les rythmes orientaux et occidentaux. La soirée de mercredi, 12 octobre, sera consacrée aux festivités d’ouverture de l’année universitaire de l’Institut supérieur de l’Histoire du Mouvement national. Au plan littéraire, ce programme ramadanesque sera également marqué par une rencontre avec Abdessalem Mseddi autour de son livre, «La mondialisation et l’anti-mondialisation». Afin de donner à ces soirées ramadanesques une vocation plurielle, les arts plastiques seront présents, à travers une rencontre avec l’artiste-peintre Hédi Turki, avec la participation du Dr. Zoubeïr Lasram. Les bambins ne sont pas non plus oubliés pendant ces soirées ramadanesques au Centre culturel de la ville de Tunis. «El Hammal Wa Eddhel», une pièce de théâtre pour enfants sera présentée le 19 octobre. D’autres représentations théâtrales sont également au menu de ce programme ramadanesque. Parmi celles-ci, on trouvera notamment «Illi Andou El Kaâb», avec Ansar El Masrah, «Hikaya Matetehkach» de la troupe Saharat, sous la direction de Khadija Souissi et «El Kebda lemchouma», de la troupe théâtrale de Nabeul. Au chapitre des rencontres littéraires, un autre rendez-vous est programmé avec Amel Sammoud Khammari autour de son livre : «Introduction à l’histoire de la presse féminine en Tunisie», avec la participation du prof Mohamed Himdane. A partir du 22 octobre, le public mélomane aura droit à deux concerts de chants qui seront animés respectivement par Cherif Alaoui et Iyadh Cherif. Une ultime rencontre consacrée aux arts plastiques est programmée le 27 octobre avec l’artiste-peintre Adel Maghdich. A fin de donner une dimension sacrée à l’animation au centre culturel de la ville de Tunis, une soirée des chants liturgiques et une conférence du Cheikh Slaheddine Mestaoui sont programmées, le 1er novembre. La soirée de clôture sera poétique. Elle sera animée par Midani Ben Salah, président de l’Association des écrivains tunisiens. O.W.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com