Le Caire : Al-Qaïda n’a pas établi de bases au Sinaï





Le Caire — Agences Une source sécuritaire égyptienne a démenti hier que le réseau Al-Qaïda ait établi une base dans le Sinaï comme annoncé par le chef des Renseignements militaires israéliens, le général Aharon Zeevi Farkash. "Il n'y a absolument pas de bases d'Al-Qaïda dans le Sinaï. Nous l'avons déjà affirmé à plusieurs reprises", a déclaré la source sécuritaire. "Dés le début, nous avons écarté tout lien des auteurs des attentats dans le Sinaï avec Al-Qaïda, mais Israël persiste à dire que le réseau d'Oussama Ben Laden est implanté en Egypte", a ajouté la source qui a requis l'anonymat. Des attentats ont été commis dans le Sinaï récemment. Le 23 juillet, près de 70 personnes ont péri dans des attentats à Charm el-Cheikh. Le 15 août, deux militaires canadiennes de la Force multinationale et observateurs ont été blessées à al-Gora dans l'explosion d'une bombe. En octobre 2004, 34 personnes, dont 11 touristes israéliens, avaient péri dans des attaques à Taba. Selon les autorités, les auteurs des attentats de Taba appartiennent à un groupe isolé de Palestiniens et d'Egyptiens, morts pour la plupart dans les attaques-suicide. Des responsables israéliens avaient alors accusé Al-Qaïda d'avoir commandité les attentats. Les trois kamikazes qui ont mené les attentats de Charm el-Cheikh étaient des bédouins membres d'une cellule extrémiste islamiste dont le chef a été arrêté, selon des sources de sécurité égyptiennes. Plusieurs groupes islamistes, dont deux se disant liés à Al-Qaïda, ont revendiqué les attentats de Taba et de Charm el-Cheikh dans des communiqués dont l'authenticité n'a pu être établie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com