STEG : Des performances remarquables en 2004





La Société Tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG) vient de publier le rapport annuel relatif à l’exercice 2004. Celui-ci montre que la société a enregistré des résultats et des performances remarquables durant cet exercice. Tunis-Le Quotidien Les performances de la STEG ont été remarquables au niveau de la majorité de ses activités que ce soit la production et la distribution de l’électricité, ou du gaz ainsi qu’au niveau des résultats financiers. En effet, malgré le climat d’incertitude de l’économie internationale due à la hausse sensible des prix du combustible, la société a pu réaliser un résultat en augmentation importante à 25 millions de dinars en 2004, grâce notamment aux ajustements tarifaires décrétés au cours de l’année, ainsi qu’aux multiples efforts de maîtrise des charges d’exploitation. Ces efforts ont permis, entre autres, d’améliorer la consommation spécifique du parc national de production d’électricité, qui est passée de 248 Tep/Gwh en 2003 à 241 Tep/Gwh. La production d’électricité des centrales de la STEG a atteint 8664 Gwh, soit une hausse de 4,4% par rapport à l’année 2003, alors que la consommation nationale a atteint, selon le rapport, plus de 10000 Gwh. Le réseau de distribution d’électricité s’est, pour sa part, amélioré avec une progression de 3,4% arrivant à 131551 Kn contre 127 155 Kn en 2003, soit près de 99% de la population. Pour l’activité gaz, le rapport note un accroissement de 5,8% des disponibilités totales de gaz, passant de 4086 Ktep en 2003 à 4323 Ktep en 2004. Cette augmentation a été expliquée, selon le même rapport, par l’évolution de 5,4% de la production du gaz, Miskar ainsi que la hausse de 10,3% des redevances de passage du gaz algérien revenant à l’Etat tunisien suite à l’augmentation du volume transité vers l’Italie. Le réseau de la distribution du gaz s’est, par ailleurs, développé avec la progression du nombre des clients gaz qui a atteint en 2004, 206734 clients contre 182 973 clients en 2003, soit un taux d’accroissement de 13%. La STEG a réalisé près de 28056 nouveaux branchements au réseau gaz au cours de cette année, et ce dans le cadre du programme présidentiel visant l’encouragement de l’utilisation du gaz naturel dans les secteurs résidentiel et tertiaire. Sur un autre plan, concernant les études stratégiques de la STEG, le rapport montre qu’elles ont consisté principalement à analyser l’impact de l’ouverture du marché de l’électricité sur l’entreprise et les conditions requises pour le développement viable d’un marché maghrébin de l’électricité, qui sera installé en 2006, conformément au protocole signé en 2003 contre les pays maghrébins (Tunisie, Algérie, Maroc) et la commission économique européenne (CEE). Il y a lieu de souligner, dans ce cadre, qu’une étude régionale, proposée par la CEE a été entamée récemment pour assister les pays signataires de ce protocole à mettre en œuvre les mesures nécessaires à la réalisation progressive de ce marché. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com